TURQUIE. 11 militantes kurdes emprisonnées à Diyarbakir

0
472
TURQUIE / BAKUR – Le génocide politique visant le mouvement kurde continue: 11 militantes kurdes sur les 26 arrêtées par la police turque à Amed le 5 avril ont été emprisonnées pour « terrorisme ».
 
Le 5 avril, 26 femmes ont été arrêtées lors de raids visant les organisations de femmes kurdes. Des mandats d’arrêt ont été émis contre 33 personnes au total.
 
Parmi les femmes arrêtées il y a la membre du Mouvement des femmes libres (TJA) Zelal Bilgin, les conseillères de la municipalité métropolitaine d’Amed, Bahar Karakaş Uluğ et Rabia Tekas.
 
Les trois femmes ont été arrêtées pour «appartenance à une organisation illégale (PKK)» et envoyées à la prison pour femmes de Diyarbakır (Amed).
 
Le nombre de femmes arrêtées dans le cadre de cette enquête est passé à 11.
 
Les personnes arrêtées sont les suivantes: Necla Tamriş, co-maire de la municipalité de Çınar, coprésidente provinciale du DBP Diyarbakır, Seval Gülmez, membre de l’Académie des femmes de Diyarbakır Figen Aras, membre du conseil exécutif central du Conseil des femmes socialistes (SKM) Satiye Ok, Leyla Akgül, Ayşen Kanuş, Nurşen Akbal et Şehriban Zuğurli.
 
La mère de la paix Nezahat Teke a été assignée à résidence, tandis que 14 femmes, dont la journaliste de Jinnews Beritan Canözer, ont été libérées sous contrôle judiciaire.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici