AccueilDroits de l'HommeIRAN. Des policiers iraniens tuent un commerçant kurde à Loristan

IRAN. Des policiers iraniens tuent un commerçant kurde à Loristan

IRAN / ROJHILAT – Des policiers iraniens ont tué un kasibkar kurde dans la province du Loristan, au Kurdistan d’Est.

Selon Kolbernews, la police iranienne a pris pour cible le véhicule d’un kasibkar nommé Mihemed Sadiq près de la ville de Xurmawa dans la province du Loristan le 22 mars.

L’homme a été tué à la suite de l’attaque. On a appris que Sadiq était enregistré dans la population de Seqiz, Sine.

En outre, il a été signalé qu’un kolbar de Salalah, Behroz Muradi, avait été grièvement blessé à la suite de l’attaque de soldats iraniens entre le Kurdistan oriental et méridional. Selon Kolbernews, l’attaque a eu lieu le 21 mars.

Les kolbars et les kasibkars sont la cible d’attaques systématiques de l’Etat iranien. Des dizaines de personnes sont assassinées en toute impunité. Les Kolbars essaient de gagner leur vie malgré le risque pour leur vie en raison des conditions météorologiques difficiles et des conditions géographiques dangereuses.

Kolber ou « kolbar » est dérivé des mots kurdes « kol » et « bar ». «Kol» signifie «dos», « bar » signifie «charge». Les Kolbers gagnent leur vie en transportant des charges à travers la dangereuse frontière. Ces produits comprennent les cigarettes, les téléphones portables, les housses, les articles ménagers, le thé et rarement les boissons alcoolisées. Les marchandises importées sont vendues à des prix très élevés dans des centres commerciaux comme Téhéran. Cependant, les kolbers qui font ce travail peuvent recevoir un très petit montant de salaire.

Kasibkar est la personne qui prend en charge la livraison des marchandises que les kolbars transportent au Kurdistan du Sud et trouve des acheteurs en voyageant de ville en ville.

ANF

2 Commentaires

    • C’est un article qui rapporte un énième drame subi par les Kurdes. Le regard féminin fait référence au fait que le site est géré par des femmes…

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici