Dirigeants de Facebook personnellement impliqués dans la censure anti-kurde

0
1518
Régulièrement, des comptes et des pages kurdes sont censurés par Facebook, à travers le monde, bien qu’il n’y ait pas de violations des standards du fameux réseau social, mais plutôt à la demande de la Turquie qui ne supporte pas l’existence des Kurdes, même virtuellement. Nous mêmes et notre page Kurdistan au féminin, sommes régulièrement censurées / bloquées pour les raisons évoquées précédemment. 
 
Un article publié par le site ProPublica spécialisé dans les enquêtes sur les abus de pouvoir, déclare que Sheryl Sandberg et les principaux dirigeants de Facebook sont personnellement impliqués dans la censure anti-kurde à la demande du pouvoir turc. 
 
ProPublica a publié un courriel interne envoyé par Sheryl Kara Sandberg, directrice des opérations de Facebook, au sujet du blocage la page des Unités de protection du peuple (YPG) du Rojava en 2018 alors que la Turquie avait lancé son opération militaire pour envahir le canton kurde d’Afrin, dans le nord de la Syrie.
 
Facebook déclare que s’il ne se conforme pas aux demandes turques pour bannir les comptes kurdes, il risque d’être bloqué en Turquie. Alors, il cède au chantage turc sur le dos des Kurdes…

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici