L’UE «gravement préoccupée» par les persécutions visant le HDP

0
401

EUROPE / TURQUIE – « La Turquie doit sauvegarder son système démocratique (sic !), notamment le respect des droits humains et de l’État de droit ainsi que la liberté d’association politique », a déclaré un haut responsable de l’Union européenne concernant les persécutions du régime turc visant le Parti démocratique des peuples « pro-kurde » (HDP) en Turquie.

«L’Union européenne est gravement préoccupée par la pression continue contre le HDP et plusieurs de ses membres, qui s’est concrétisée récemment par des arrestations, le remplacement de maires élus, ce qui semble être une procédure judiciaire à motivation politique et la tentative de lever les immunités parlementaires des membres de la Grande Assemblée nationale», indique un communiqué publié par Peter Stano, porte-parole principal pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l’Union européenne, qui poursuit que:

« Ces développements s’ajoutent à la non-application par la Turquie de la décision de la CEDH concernant la libération de M. Selahattin Demirtaş ainsi qu’à la détention de centaines de politiciens locaux, de titulaires de charges élues et de membres du HDP pour des accusations liées au terrorisme.

Tout acte répréhensible ou crime allégué doit être soumis à une procédure régulière et la présomption d’innocence doit être sauvegardée. En tant que membre de longue date du Conseil de l’Europe et pays candidat, la Turquie doit sauvegarder son système démocratique, y compris le respect des droits de l’homme et de l’État de droit et la liberté d’association politique. »

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici