TURQUIE. Pétition pour que la langue kurde soit la langue officielle et enseignée à l’école

0
302
TURQUIE / BAKUR – Une pétition pour que la langue kurde soit la langue officielle et pour qu’elle soit enseignée à l’école au Kurdistan du Nord / Turquie où vivent plus de 20 millions Kurdes privés de leur langue maternelle a été lancée à l’occasion du 21 février, Journée de la langue maternelle. 
 
La plateforme de la langue kurde (Platforma Zimanê Kurdî) et le réseau de la langue et de la culture kurde (Tora Ziman û Çanda Kurdî) ont lancé la campagne de signature «Que le kurde soit la langue officielle et la langue de l’éducation».
 
La campagne se déroulera sur deux volets: Les signatures physiques récoltées via les personnes sollicitées dans les rues et la signature numérique récoltées via la campagne lancée sur le site Change.org. Ces signatures seront soumises au Parlement turc.  
La plateforme de la langue kurde et le réseau de la langue et de la culture kurde ont lancé la campagne de signature le 21 février, Journée mondiale de la langue maternelle.
Voici le communiqué de la campagne :
« Que le kurde soit la langue officielle et la langue de l’éducation
Chaque nation a sa propre langue. Comme nos ancêtres l’ont dit, «chaque oiseau chante dans sa propre langue» et chaque nation doit vivre dans sa propre langue.
Avec la formation des États-nations, de nombreux États ont commencé à poursuivre des politiques nationalistes visant à construire une société unifiée. Les quatre États qui contrôlent les Kurdes ont également commencé à mener des politiques pour parvenir à une société unifiée et monolingue. Les politiques les plus strictes à cet égard ont été / sont mises en œuvre par les fondateurs et les dirigeants de l’État turc. En Turquie, l’enseignement de la langue kurde est toujours interdit par l’article 42 de la Constitution. Depuis le début de la République jusqu’à aujourd’hui, toutes sortes de méthodes ont été utilisées pour opprimer les Kurdes et dévaloriser la langue et la culture kurdes.
Dans l’esprit des XIXe et XXe siècles, cette attitude était considérée comme légitime par les pouvoirs au pouvoir, mais aujourd’hui, cette époque est révolue et maintenant, la mentalité de mettre en œuvre une «société unique» sont appelées dans la plupart des régions du monde de génocide [linguistique]. Aujourd’hui, le multilinguisme et le multiculturalisme sont considérés comme nécessaires et légitimes. Le peuple kurde, malgré toutes les politiques du passé, poursuit sa lutte acharnée pour la préservation et le développement de sa langue et de sa culture.
Par conséquent, le moment est venu pour le kurde de devenir la langue officielle et d’éliminer les obstacles à l’enseignement de la langue kurde, d’utiliser le kurde à tous les niveaux de l’éducation et de la formation. C’est pourquoi nous (…) voulons que le kurde devienne une langue officielle et la langue de l’éducation en Turquie. »
Le lien vers la campagne de signature est ici 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici