ROJAVA. L’agression turque détruit les efforts pour mettre fin à la guerre en Syrie

0
411
SYRIE / ROJAVA – Le Conseil démocratique syrien a condamné l’intensification des attaques turques contre les régions syriennes du nord contrôlées par les forces kurdes. Il a déclaré qu’ils utiliseraient le droit légitime pour défendre leur terre pour contrer l’occupation turque, tout en appelant la Russie et les États-Unis à mettre fin aux attaques, mettant en garde contre les conséquences de cette agression.
 
Le Conseil démocratique syrien (MSD en kurde) a publié une déclaration concernant l’intensification des attaques de l’occupation turque et de ses mercenaires contre le nord et l’est de la Syrie.
 
Constatant que l’État turc et ses mercenaires ont intensifié leurs attaques contre les zones de sécurité d’Ain Issa, Til Temir (Tal Tamr) et Zirgan, le MSD a déclaré que cela faisait craindre une nouvelle agression militaire turque contre la région. « Ces mouvements viennent de la Turquie et de ses mercenaires malgré l’accord signé par les Forces démocratiques syriennes avec la Russie, garante de la cessation des hostilités dans la région, aux côtés des États-Unis d’Amérique.

Le Conseil démocratique syrien, tout en condamnant et dénonçant cette attaque agressive, a mis en garde toutes les puissances mondiales, y compris la Russie et les États-Unis d’Amérique contre les conséquences de «cette agression qui dissipe tous les espoirs et efforts internationaux visant à mettre fin à la guerre syrienne et à parvenir à un solution dans le pays conformément aux résolutions internationales sur la légitimité, dont la première est la résolution 2254.
 
L’Etat turc prouve une fois de plus qu’il ne respecte pas les pactes et traités internationaux, et qu’il a pour objectif de réaliser son rêve de restaurer l’Empire ottoman en occupant les régions syriennes.
 
Au Conseil démocratique syrien, nous affirmons le droit des Forces démocratiques syriennes de défendre légitimement la souveraineté syrienne et d’empêcher l’occupation de ses terres par la Turquie. Nous appelons à la fois la Fédération de Russie et les États-Unis d’Amérique d’arrêter immédiatement ces attaques agressives turques et de mettre un terme à ses violations continues du droit international. Nous appelons également tous les Syriens à résister à l’occupation, car cette étape est devenue un test pour le patriotisme syrien. » (Via ANF)

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici