L’Allemagne veut expulser un Kurde vers l’Iran où il risque la peine de mort

1
970
ALLEMAGNE – Le réfugié kurde originaire du Rojhilat, Ebrahim Abdi Jenekanlo a demandé l’asile en Allemagne après avoir fuit la répression de l’État iranien. Ebrahim, dont la demande a été rejetée, a été envoyé à la prison pour être expulsé vers l’Iran d’ici 10 jours alors qu’il risque l’exécution. 
 
Un des frères d’Ebrahim est en prison en Iran depuis 26 ans. Son autre frère a été libéré après avoir été paralysé sous la torture. Sa mère a également été torturée en prison et est décédée une fois libérée.
 
Un de ses proches, qui a informé le journal Yeni Ozgur Politika, a déclaré: « Si Ebrahim est renvoyé, il sera exécuté » et a exigé que sa déportation soit annulée. Son avocat, Necdal Gear, a demandé au tribunal d’arrêter l’expulsion. Cependant, le Service fédéral allemand de l’immigration (BAMF) souhaite expulser Ebrahim avant la décision du tribunal. 

L’avocat Yûnis Behram a également partagé la crainte que la déportation d’Ebrahim n’entraîne une exécution. Faisant savoir qu’ils ont soumis une pétition au groupe des Verts à l’Assemblée fédérale, l’avocat Behram a déclaré qu’ils rencontreraient le porte-parole de la politique étrangère du parti, Omid Nouripour, et tenteraient de porter la question à l’ordre du jour du parlement.
 

1 COMMENTAIRE

  1. Le régime de Téhéran 🇮🇷 exécute régulièrement des Kurdes, l’Allemagne 🇩🇪 ne devrait pas tenter ainsi le diable en renvoyant l’exilé Ebrahim Abdi en Iran. On ne transforme pas des réfugiés politiques en prisonniers politiques ou font-ils mauvaise presse à Angela Merkel ?

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici