IRAN. Une militante kurde de 58 ans condamnée à 6 ans de prison

0
149
IRAN / ROJHILAT – Condamnation à 6 ans de prison de Zeinab Ismaili, 58 ans, membre des Mères de la Paix, dont le fils Mohammad Amin Amiri est tombé martyr dans la ville kurde de Kobanê en 2014 alors qu’il combattait DAECH dans les rangs des YPG.
 
Une Kurde de 58 ans, habitant à Dehgolan de la province de Sanandaj (Sînê), qui a été détenue en mars 2020, a été condamnée à 6 ans de prison par la justice de la République islamique d’Iran pour « collaboration avec les partis kurdes ».
 
Zeinab Ismaili, 58 ans, membre des Mères de la Paix, a été jugée par contumace à 5 ans de prison pour appartenance au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et 1 an pour « propagande contre le régime ».
 
Le verdict a été rendu alors que la convocation du tribunal leur a été notifiée par téléphone portable, mais en raison de l’enregistrement illégal de son téléphone portable, elle n’a pas été informée de cette notification et le tribunal a rendu le verdict par contumace.
 
Zeinab Ismaili a été détenu par les services de renseignement iraniens à Dehgolan le 26 mars et a été libéré sous caution après un mois de détention.
 
Elle est la mère de Mohammad Amin Amiri, qui a perdu la vie dans les rangs des Unités de défense du peuple (YPG) dans la ville de Kobani pendant la guerre contre DAECH en 2014.
 
Les mères de la paix est un groupe de mères de martyrs et de citoyens kurdes exécutés, proches du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui ont déclaré que leur objectif était de contribuer à la paix.
 
Hengaw

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici