La Belgique enquête sur la menace turque contre une ministre d’origine kurde

0
854
BRUXELLES – Une enquête a été ouverte après que la ministre flamande Zuhal Demir ait reçu des menaces en turc. Demir est gardée sous surveillance policière à son domicile.
 
Le parquet de Limbourg a indiqué qu’une enquête avait été ouverte sur de graves menaces contre la politicienne d’origine kurde Zuhal Demir, ministre de l’Environnement et de la Justice de la Région flamande.
 
L’enquête a été ouverte après un e-mail envoyé à Demir.
 
Le courrier a été envoyé en réponse aux déclarations de la ministre Demir concernant les mosquées en Belgique affiliées à Diyanet, qui sont considérées comme le «bras long» du régime d’Erdogan en Europe.
 
Les menaces et des insultes auraient été diffusées sur Facebook également. Selon les informations données par le parquet, la personne qui a envoyé le courrier en turc a menacé Demir, disant qu’i sait où elle habite, il la violera, et si elle ne se tait pas, il sait où la trouver.
 
Face à cette menace, la sécurité autour de Demir a été élevée au plus haut niveau et elle est maintenue sous surveillance policière à son domicile.
 
Le parquet a déclaré qu’aucune information supplémentaire ne pouvait être donnée pour le moment, mais que la mention de l’adresse de Demir nécessitait une attention particulière. La police essaierait de déterminer l’identité et l’adresse de la personne qui a envoyé le courrier.
 
Demir avait été exposée à des menaces et placée sous protection policière en 2017 et 2018, selon le parquet qui a déclaré que ceux qui avaient proféré des menaces avaient été condamnés à une peine de prison et à une amende.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici