TURQUIE. Menaces de mort visant des Alévis à Istanbul/Pendik

0
363
TURQUIE – ISTANBUL – « Mort aux Alévis » a été écrit à la peinture rouge sur le mur du jardin d’un immeuble de 5 étages à Istanbul/Pendik. Les résidents de l’immeuble où vivent des Alévis ont déclaré qu’ils étaient inquiets et qu’ils avaient informé la police.
 
En plus du mot « Mort aux Alévis », les auteurs de l’attaque ont dessiné une croix sur le mur du jardin de l’immeuble où vivent des familles alévies. (Via Sendika64.org)

 

L’alévisme est la deuxième croyance la plus répandue en Turquie après l’islam sunnite. Branche de l’islam qui combine les traditions chiite, soufie et sunnite, les adeptes de l’alévisme ne sont pas considérés comme des musulmans par la majorités des musulmans sunnites en Turquie.
 
Depuis la création de la République turque en 1923, les Alévis de Turquie ont lutté pour obtenir une reconnaissance officielle et la liberté de religion, mais leurs appels n’ont pas été entendus. Au lieu de cela, ils ont été exposés à plusieurs massacres, pogroms et des campagnes de calomnie les accusant d’adorer le soleil ou d’être des impies.

Parmi les principaux pogroms et massacres perpétrés en Turquie contre les Alevis / Kurdes alévis, on peut citer :

Le massacre de Kocgiri en 1921

Le massacre de Dersim entre 1937 et 1938

Le massacre d’Erzincan Zini Gedigi en 1938

Le massacre de Malatya en 1978

Le massacre de Maras en 1978

Le massacre de Çorum en 1980

Le massacre de Sivas en 1993

Le massacre d’Istanbul, dans le quartier Gazi en 1995

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici