HDP ou huit ans de résistance politique face à une répression féroce anti-démocratique

0
163

TURQUIE / BAKUR – Le parti HDP, « pro-kurde », célèbre son 8e anniversaire, malgré la répression frappant ses membres et sympathisants.

Il y a huit ans jour pour jour, le parti démocratiques des Peuples (HDP) officialisait sa création. En 2015, moins de 3 ans après sa création, il a réussi à dépassé le seuil de 10% pour entrer au parlement turc avec de nombreux députés kurdes. Cette victoire fut une défaite cuisante pour le parti (AKP) du premier ministre de l’époque Recep Tayyip Erdogan qui venait de perdre la majorité au parlement pour la première fois de son existence.

Depuis, le régime turc d’Erdogan livre une guerre sans merci contre le HDP qui a vu des milliers de ses membres, dont des députés et des élus municipaux arrêtés, des meetings et des bureaux du partis attaqués, parfois mortellement comme on l’a vu avec les attentats sanglants à Amed (Diyarbakir) et à Ankara en 2015…

La criminalisation du HDP n’a pas permis à Erdogan de regagner la confiance des électeurs de la Turquie où il a fini par imposer un système présidentiel sans contre-pouvoir réel, héritant le titre du « sultan despotique » de la part de ses opposants. Tandis que le HDP a montré qu’il était la seule voie possible pour emmener la Turquie vers la démocratie, l’égalité homme/femme et la reconnaissance des droits des kurdes et des autres minorités ethniques et religieuses du pays menacés de disparition car non reconnues, voire, attaquées par le pouvoir turc qui promeut le panturquisme et le panislamisme, à travers le nationalisme, le racisme et le sexisme.

 

Le HDP célèbre ses huit ans d’existence avec le hashtag #HDP8Yaşında (le HDP a 8 ans) sur les réseaux sociaux.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici