Le parti Avenir de la Syrie rend hommage à Havrin Khalaf

0
372
QAMISHLO – Hevrîn Xelef, secrétaire général du parti Avenir de la Syrie, a été assassinée par les gangs de l’État turc le 12 octobre 2019, tandis que l’État turc et ses mercenaires poursuivaient leurs attaques d’invasion sur le Rojava.
 
Son parti a rendu hommage à la politicienne kurde Havrin Khalaf*, 35 ans, à l’occasion du premier anniversaire de son assassinat morbide. Capturée sur l’auto-route M4, près du village de Tirwazî, entre Soulouk et Tall Tamer, Havrin avait été violée et lapidée le 12 octobre par les membres du «Bataillon 123» de la milice djihadiste «Ahrar al-Sharqiya», allié de la Turquie. Ses bourreaux avaient aussitôt diffusé sur les réseaux sociaux les images de son calvaire qu’ils ont filmé.
Khalaf œuvrait à construire des ponts, à réconcilier différents groupes ethniques et à œuvrer pour une Syrie démocratique, pluraliste et décentralisée. Elle a également œuvré à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.
 
Le meurtre d’Hevrîn Xelef (Havrin Khalaf) a été l’un des nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par l’occupation turque dans la région.
 
Ibrahim Qeftan, président du Parti du futur syrien, a rendu hommage à Hevrîn Xelef à l’occasion du premier anniversaire de son martyre.
 
Qeftan a déclaré: « Les groupes de mercenaires que l’État turc a réunis sous le nom de l’armée nationale syrienne ont commis toutes sortes de crimes contre l’humanité et la guerre. Ils ont forcé les civils à quitter leurs maisons à Afrin, Serêkaniyê et Girê Spî. Pour le moment, les pratiques de l’Etat islamique se poursuivent dans les zones où se trouvent les meurtriers d’Hevrin. »
 
Qeftan a déclaré que l’État turc continue d’exploiter les groupes de mercenaires, et a ajouté que le parti Avenir de la Syrie de battait pour la paix et la stabilité en Syrie. (ANF)
 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici