Appel à la libération de l’écologiste suisse arrêté à Hewler

0
628
Un jeune écologiste suisse parti au Rojava en 2019 est retenu depuis dimanche dernier par les autorités kurdes dans le nord de l’Irak.
Le collectif écologiste internationaliste Make Rojava Green Again a publié une déclaration condamnant l’arrestation par le gouvernement régional du Kurdistan d’un de ses membres à Hewler il y a une semaine.
 
Le collectif a publié une déclaration appelant à la solidarité et à la libération de leur membre Hawar Goran:
 
« Il y a une semaine, (…) Hawar Goran a été arrêté par les forces de sécurité du KRG du PDK au Kurdistan du Sud, alors qu’il était en route pour rentrer en Suisse. Même si son avocat s’est immédiatement occupé de la situation et a pris contact avec les autorités suisses, Hawar Goran est depuis détenu à Erbil / Hewlêr.
 
L’arrestation du membre de nos campagnes n’est pas du tout acceptable et nous nous opposons fermement à l’attitude des responsables du KDP et du KRG. Il n’y a aucun doute sur les activités de Hawar dans la région, et donc il n’y a aucune raison de le retenir captif.
 
Si le KDP s’inquiétait pour son peuple, sa terre et sa région, il le libérerait. Hawar est venu au Kurdistan parce qu’il se sentait fortement attiré par la cause du peuple kurde pour l’autodétermination, et il voulait faire de son mieux pour soutenir cette cause en faisant ce qu’il sait le mieux faire, c’est-à-dire développer des projets socio-écologiques. pour le peuple et la région.
 
Après plus d’un an de dur labeur dans la région, être détenu comme ça est une honte pour le KDP et ne devrait être accepté par personne.
 
Nous avons été heureux d’apprendre que notre camarade pouvait parler à sa famille et que sa santé semblait aller bien. Mais ce n’est pas assez.
 
Il n’y a aucune raison pour qu’il soit détenu plus longtemps. Nous exigeons la libération immédiate de notre camarade et ami, afin qu’il puisse rentrer chez lui.
 
Tout le monde à montrer sa solidarité avec Hawar et avec la révolution écologique au Rojava et au Kurdistan. Et nous vous appelons tous à protester contre les politiques inacceptables du KDP et du gouvernement du KRG [Gouvernement régional du Kurdistan] ».
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici