Un chauffeur de l’UNICEF tente de faire sortir des familles de l’EI du camp d’al-Hol

0
595
SYRIE / ROJAVA – Un chauffeur de citerne d’eau travaillant pour l’UNICEF a tenté de faire sortir des femmes et des enfants de l’Etat islamique détenus par les Kurdes dans le camp d’al-Hol, dans le nord de la Syrie.
 
Des documents et des images obtenu par l’agence North Press montrent un chauffeur de camion-citerne travaillant avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) essayant de faire passer en contrebande plusieurs familles de l’EI du camp d’Hawl près de Hasakah, dans le nord de la Syrie.
 
North Press a obtenu des documents montrant que le chauffeur travaille pour l’UNICEF, et une vidéo montre comment le chauffeur a caché des proches des terroristes de l’Etat islamique dans une pièce cachée au fond du réservoir avant qu’ils ne soient arrêtés par les forces de sécurité.
 
Le camp d’Hol abrite environ 11 000 femmes et enfants de familles de l’Etat islamique originaires d’environ 54 pays, qui sont détenus dans une section distincte du camp connue sous le nom de section des étrangers. Ils sont connus pour être extrémistes dans leurs opinions, selon l’administration du camp.
 
Plus tôt dimanche, North Press a publié une vidéo montrant des chauffeurs de citernes d’eau appartenant au Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) faisant passer en contrebande des familles des membres de l’EI depuis le camp.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici