Selahattin Demirtaş: 70% de la société turque est contre Erdogan

0
219
TURQUIE – Le politicien kurde emprisonné, Selahattin Demirtaş a déclaré que le président turc, avec ses politiques mène le peuple et le pays à sa perte, notant que la population a découvert les vrais objectifs d’Erdogan, et que 70% de la société turque est maintenant contre le régime d’un seul homme.
 
Selahattin Demirtaş a indiqué à son avocat que les Turcs ont été trompés par le Parti de la justice et du développement (AKP) pour transformer le régime turc en un système présidentiel, et a déclaré : « Il est devenu clair pour tout le monde maintenant qu’ils ont été trompés, parce que le régime d’Erdogan voit tous ceux qui le soutiennent comme des amis, et que ceux qui s’opposent à lui sont ses ennemis, et ce sont ses politiques. »
 
L’opposition doit se donner la main et ne pas être traînée derrière l’agenda de l’AKP
 
Dans sa déclaration, il a appelé l’opposition turque à faire front commun et à ne pas se laisser entraîner par les programmes de l’AKP qui visent à occuper l’opinion publique, ajoutant : « Parce que l’opposition est occupée par ces programmes et les consomme, et qu’elle enferme ses espoirs dans un lieu étroit. Par conséquent, l’opposition doit embrasser la démocratie comme référence et communiquer avec la rue et ne pas s’arrêter. »
 
Il a souligné « la nécessité de garantir tous les droits et libertés universels pour rassurer l’opinion publique qui a perdu tout espoir dans le régime d’Erdogan et ses politiques qui ont poussé le pays dans l’abîme ».
 
Il a souligné que son parti (HDP) « a dès le début exposé le régime d’Erdogan et a prédit les désastres qu’il causera tant qu’il restera à la tête du gouvernement, et nous avons mis en garde le peuple contre cela, mais personne ne nous a écoutés ».
 
Selahattin Demirtaş a averti qu’Erdogan, à travers la tentative du coup d’Etat, a traumatisé le peuple, « et en a profité pour se venger de ses opposants, dont moi, qui suis en prison depuis 2016. Après quoi il a commencé son plan pour imposer le système présidentiel, par le biais du référendum de 2018, et après ce choc le peuple turc a commencé à réaliser le désastre qui l’a frappé. »
 
« Erdogan s’est appuyé sur ses pouvoirs pour renforcer son contrôle sur le pays »
 
Demirtas a expliqué qu’Erdogan, en s’appuyant sur tous les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires qu’il détient, a pu mettre en œuvre toutes les lois qui lui permettent de renforcer son contrôle sur le pays, mais qu’il n’a pas pu établir un système permanent.
 
Il a souligné que tous les signes confirment que le parlement turc a perdu son principal rôle, et qu’il est devenu une institution pour faire passer les lois d’Erdogan par lesquelles il se venge de ses opposants.
 
70% de la société turque est contre le régime d’un seul l’homme
 
« Il y a actuellement 70% de la société turque contre le régime d’un seul homme, et cela n’est pas arrivé tout seul. L’opposition, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des prisons, a joué un grand rôle dans cette situation en exposant les mensonges du régime au pouvoir », a-t-il déclaré.
 
Il est à noter que Selahattin Demirtaş, avocat, politicien, écrivain, était le coprésident du Parti démocratique des peuples (HDP), lorsque les autorités turques l’ont arrêté et emprisonné le 4 octobre 2016 avec l’ancienne coprésidente du HDP, Figen Yuksekdag, et 15 députés du parti.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici