L’Iran a exécuté 6 Kurdes en une semaine

0
679
IRAN / ROJHILAT – En 2018, les Kurdes représentaient 28 % des personnes exécutées en Iran, alors qu’ils ne constituent qu’environ 10 % de la population. L’année 2020 s’annonce pire. En effet, en une semaine, 6 Kurdes ont été exécutés par le régime iranien.
 
Le régime iranien a exécuté l’un des prisonniers kurdes détenus dans la prison de Nexede. Kamil Qadri Eqdem, originaire de Piranşar, a été exécuté par pendaison le matin du 22 juillet à la prison centrale de Nexede où il était détenu.
 
Selon Hengaw, l’une des organisations de défense des droits humains du Rojhilat (Kurdistan de l’Est sous l’occupation iranienne), le nombre de prisonniers kurdes exécutés en une semaine avec Kamil Qadri Eqdem était de six. La manifestation de militants des droits civiques de Piranşar devant la prison de Nexede n’a pas empêché l’exécution.
 
L’Iran a exécuté le 14 juillet les prisonniers politiques kurdes Diako Rasoulzadeh et Saber Cheikh Abdollah, accusés de « guerre contre Dieu », à la prison d’Oroumieh. Les deux hommes avaient été arrêtés en 2013 et après une année sous la torture dans les services du renseignement de la ville de Mahabad, ils avaient été condamnés à mort.
 
Selon les documents obtenus par Hengaw, au moins 6 prisonniers kurdes ont été exécutés en une semaine dans les prisons de Kirmashan, Ourmiyê et Nexede.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici