ROJAVA. Plus les femmes sont organisées, plus elles sont attaquées

0
253
SYRIE / ROJAVA – La politicienne kurde Nalin Mohammed a déclaré qu’elles avaient fait leurs preuves dans la révolution du Rojava, ajoutant que plus les femmes sont puissantes et organisées, plus elles sont ciblées, comme on peut le voir à travers les attaques barbares de la Turquie envers les femmes du Rojava. 

 

Les violations perpétrées par l’État turc avec ses mercenaires dans les régions du nord et de l’est de la Syrie s’intensifient de jour en jour devant un silence international. Le 23 juin, des drones de l’État turc ont bombardé le village de Helinj, dans le canton de Kobanê, tuant trois militantes.
 
Dans ce contexte, Nalin Mohammed a déclaré : « Depuis le début de la révolution dans le nord et l’est de la Syrie, l’État turc est le plus grand des pays qui occupent et violent les droits de l’homme et des femmes en particulier ».
 
Elle a ajouté : « Depuis le début jusqu’à aujourd’hui, les pays au pouvoir ont ciblé les femmes en particulier, et ont violé leurs droits. L’occupation turque vise les femmes du nord et de l’est de la Syrie parce qu’elles suivent le projet de la nation démocratique, et l’on sait que la société est libérée grâce aux femmes libres ».
 
Le ciblage des femmes est la preuve de la politique de l’occupant à l’égard des femmes
 
Nalin a déclaré que les pays au pouvoir ont peur de l’émancipation des femmes, ils pratiquent donc des violations et des attaques à leur encontre pour effacer la culture et l’identité de la femme qui a cherché et résisté à tous les niveaux : « L’État turc a pris pour cible la secrétaire générale du parti Avenir de la Syrie, Hevrin Khalaf, la mère Aqida et Amara, et c’est une preuve de la brutalité de l’occupation et de sa politique envers les femmes. Plus les femmes sont fortes, plus les attaques seront nombreuses ».
 
Nalin a déclaré que l’agression qui a eu lieu il y a quelques jours dans le village de Helinj, dans le canton de Kobanê, visait principalement les femmes. Ces femmes n’étaient que des militantes et ne portaient pas d’armes, mais défendaient les droits des femmes opprimées.
 
« Peu importe comment l’occupation turque tente de briser la volonté des femmes libres du nord et de l’est de la Syrie par ses attaques brutales, cela ne constitue pas un impact sur elles car elles ont prouvé leur existence par leur lutte. Les attaques et les violations contre les femmes se produisent non seulement au niveau du nord et de l’est de la Syrie, mais aussi sur toutes les femmes du monde. »
 
Nalin Mohammed a clairement indiqué qu’elles ont prouvé leur présence dans la révolution, et qu’elles ne seront pas vulnérables aux attaques brutales de l’occupation turque, mais elles se renforcent à tous les niveaux. (…) 
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici