TURQUIE. Dans une cellule de prison à l’âge de trois ans

0
212
TURQUIE / BAKÛR – Dilgeş est un enfant kurde de trois ans. Il est en prison avec sa mère depuis près de deux semaines. Il souffre d’une maladie rénale, ne peut pas manger la nourriture de la prison, ni se laver car il n’y a pas d’eau chaude.
 
Dilgeş, âgé de trois ans et demi, est détenue à la prison pour femmes d’Amed (Diyarbakir) depuis le 24 mai. Sa mère, Gönül Aslan, est l’une des douze Kurdes arrêtées dans le cadre de l’enquête contre l’association locale de femmes Rosa. Les militantes kurdes sont accusées d’être membres d’ « une organisation terroriste ».
 
Une délégation du Parti démocratique des peuples (HDP) a rendu visite à Gönül Aslan et à son fils en prison le 29 mai. Selon le HDP, les personnes arrêtées ont été divisées en groupes de quatre et placées en quarantaine de 14 jours dû aux risques de COVID-19.
 
Rêzan Aslan, le père de Dilgeş, est un réfugié politique vivant en Allemagne. Il a commenté la situation de son fils sur la station de radio Dengê Welat. Selon lui, Dilgeş ne ​​peut pas être lavé car il n’y a pas d’eau chaude. Il reçoit les mêmes repas que les adultes, mais il ne peut pas en manger la plupart à cause de sa maladie rénale.
 
Rêzan Aslan a expliqué que son fils a subi deux opérations et que la maladie est chronique. « Le fait que mon enfant de trois ans soit détenu dans une cellule me cause beaucoup de problèmes, à moi et à ma famille. Je suis un réfugié et je ne peux pas en prendre contact. Je ne peux obtenir des informations que via l’avocat et d’autres membres de la famille », a-t-il dit.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici