Les Syriaques demandent au Parlement européen de reconnaître le génocide de Sayfo 1915

0
451
L’Union des Syriaques européens exhorte le Parlement européen à reconnaître officiellement le génocide de la population assyrienne par l’empire ottoman en 1915.
 
L’Union des Syriaques européens a lancé une pétition à l’attention du Parlement européen, de la Commission européenne et du Conseil de l’Union européenne afin qu’ils reconnaissent le génocide assyrien connu également sous le nom de « Seyfo ».
 
Voici le texte qui accompagne leur pétition mise en ligne :
 
« Chers tous, nous lançons ici une pétition pour la reconnaissance du génocide de Sayfo 1915 par le Parlement européen. À la veille du 15 juin, Journée des martyrs Sayfo, nous vous invitons à soutenir et à partager notre pétition afin de toucher un large public.
 
A partir de 1914 et dans les années suivantes, les peuples chaldéen, syriaque, assyrien et araméen de l’Empire ottoman ont été soumis au génocide, aux massacres, aux déportations et aux conversions forcées. En outre, des centaines d’églises, de monastères et de lieux saints ont été profanés, des biens culturels, sociaux et économiques ont été saisis et changés de main par la domination ottomane et turque et leurs alliés locaux, et le génocide se poursuit sur les populations autochtones.
 
Pendant le génocide de 1915, les Arméniens, les Pontiques grecs et les peuples chaldéens-syriaques-assyriens et arabes, à savoir les entités chrétiennes, ont été pris pour cible et leur présence millénaire a été démolie. Le génocide de 1915 connu sous le nom de « Sayfo » signifie « épée » et a causé la mort de 500 000 Chaldéens, Syriaques, Assyriens et Araméens, notamment des femmes, des enfants et des civils innocents. En commençant par les dirigeants communautaires et les intellectuels, un génocide a eu lieu à Turabdin, Hakkari, Van, Ourmia en Iran et dans la région Adiyaman.
 
Sur cette base, nous demandons instamment au Parlement européen de reconnaître le génocide de Sayfo 1915 et de se ranger du côté de la vérité historique et de la justice comme piliers fondamentaux des idéaux européens. »
 
Vous pouvez signer la pétition ici
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici