Grève mondiale pour le climat : « Reverdir le Rojava »

0
337

De nombreux militants de la campagne « Make Rojava Green Again (reverdir le Rojava) » ont participé à la grève mondiale du climat en ligne depuis le nord de la Syrie et en Europe.

En guise de contribution à la grève mondiale pour le climat  « Les Jours pour le futur », qui cette fois a dû avoir lieu en ligne en raison de la pandémie de Coronavirus (COVID-19), des militants de « Reverdir le Rojava » (Make Rojava Green Again) et de la Commune internationaliste travaillant avec les Kurdes et les autres peuples de la Syrie du Nord et de l’Est sont partis tôt le matin pour nettoyer une forêt voisine et ramasser les ordures qui traînaient. La forêt est considérée comme quelque chose de spécial, car dans la période précédant la révolution, le régime syrien a abattu presque tous les arbres afin de cultiver des monocultures à grande échelle.

Des militants du mouvement « Make Rojava Green Again » ont également pris part à la grève mondiale en ligne depuis l’Europe.

La veille, « Make Rojava Green Again » et la Commune internationaliste du Rojava avaient appelé tout le monde à se joindre à la grève mondiale #ClimateStrikeOnline et à partager leurs actions.

Voici la déclaration de « Make Rojava Green Again » et de la Commune internationaliste du Rojava:

« En cette période de pandémie de Corona et de distanciation sociale, ce type d’action mondiale nous rassemble tous (…) et va dans le même sens : la construction d’une société écologique et libre. Nous rêvons d’une société fondée sur des valeurs écologiques sociales.

Sociales, parce que le problème de la crise écologique et surtout de la crise climatique ne peut être résolu sans « s’attaquer résolument aux problèmes de société ». Pour rendre ce point plus concret, les conflits économiques, ethniques, culturels et de genre, parmi tant d’autres, sont au cœur des plus graves bouleversements écologiques auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui – à part, bien sûr, ceux qui sont produits par les catastrophes naturelles ». (Murray Bookchin)

Et écologique, car les problèmes sociaux ne peuvent être résolus sans que nous renouvelions notre lien avec la nature, que nous la respections et que nous la comprenions dans son ensemble ».

https://anfenglishmobile.com/ecology/make-rojava-green-again-at-the-global-climate-strike-43275?fbclid=IwAR3G8HDspLxEz0nWZYvdoJ5wRQF3Bp-rIHjFohfmdwFwLCPkIoq76hHscsg

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici