Lettre ouverte au collectif Free Nudem Durak

0
851
Le collectif de femmes d’artistes, journalistes ou simples militantes kurdes du site d’information Kurdistan au féminin (KAF) s’adresse, par cette lettre ouverte, au collectif Free Nudem Durak, sensé agir pour la libération de la chanteuse kurde Nudem Durak qui est dans une prison turque depuis 5 ans pour avoir chanté dans sa langue maternelle.
 
Il semble que ce collectif a été créé à l’initiative de Naz Oke, une Turque vivant en France, et son compagnon Daniel Fleury. Nous portons à la connaissance des personnes qui ont rejoint ce collectif des nombreuses attaques publiques et privées de ce duo visant notre collectif depuis plus de trois ans. (A lire ici pour avoir les détails desdites attaques).
 
Depuis trois ans, nous avons essayé de mettre fin à ces attaques abjectes qui tantôt nous traitaient de « débiles devant commenter le golf au féminin », tantôt des personnes d’extrême-droite française ou des communistes « staliniennes » qui ne seraient ni kurdes ni femmes… etc… mettant en doute notre légitimité à parler des Kurdes. On vous épargne les détails…
 
Dès le début, nous avons fait intervenir des militantes du Mouvement des femmes kurdes en France pour qu’elles nous aident à faire cesser ces agissements visant des femmes kurdes qui ne leur avaient rien demandé. Malgré les efforts du Mouvement des femmes kurdes en France, ces attaques n’ont jamais cessé alors que nous avions bloqué Oke et Fleury sur nos pages et groupes pour ne pas assister à leurs piques misogynes, orientalistes/kémalistes. Que nenni, au lieu de nous laisser tranquille, ils ont joué les victimes en affirmant qu’ils soutenaient la cause kurde etc. Comme si soutenir les Kurdes leur donnait le droit à nous cracher dessus, à nous, des femmes kurdes !
 
Aujourd’hui, nous demandons aux membres du collectif Free Nudem Durak de clarifier leur position vis-à-vis des agissements de Naz Oke et de Daniel Fleury nous visant et de leur demander à ce qu’ils nous présentent leurs excuses publiques car nous n’avons rien fait qui puisse mériter de telles attaques.
Kurdistan au Féminin

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici