ROJAVA. Les femmes libres du JINWAR accueillent le printemps

0
257

Depuis des semaines, les femmes de Jinwar préparent leurs champs et leur jardin pour la nouvelle saison agricole. Pendant des semaines, les champs environnants et le jardin du village de femmes Jinwar ont été bêchés, nettoyés. Le blé semé en automne pousse déjà. Une serre a été construite pour la culture de petites plantes. Les semis sont plantés dans le jardin.

« En ce moment, il est encore plus important que nous puissions cultiver les choses dont nous avons besoin pour notre vie », disent les femmes de Jinwar.

Dans la Fédération de la Syrie du Nord et de l’Est, il y a un couvre-feu depuis le début de la semaine en raison de la pandémie de coronavirus, qui cause d’énormes problèmes d’approvisionnement pour la population, en particulier dans les villes. La majorité de la population est pauvre.

A Jinwar, les moutons et les poulets sont élevés en plus de l’agriculture et de l’horticulture. « Avec le lait de brebis, nous fabriquons du yaourt et du lait. Notre objectif est que notre jardin et notre champ fournissent tout ce dont nous avons besoin pour notre vie. Et nous voulons renforcer la base écologique du village. En ce moment, en ce moment, quand les gens ne peuvent pas quitter leur maison, les gens ne savent pas comment couvrir leurs besoins. Les gens ne savent pas où trouver de la nourriture et tous les moyens de base pour vivre. C’est pourquoi il est important de créer des réseaux, des coopératives et des groupes qui aident et se soutenir mutuellement », disent les habitants du village des femmes.

Jinwar est situé à l’ouest de Dirbêsiyê, dans le canton de Hesekê. La planification du projet a commencé en 2016 et la cérémonie d’ouverture a eu lieu le 25 novembre 2018. Le village est habité par des femmes d’origines différentes. Outre les femmes yézidies, chrétiennes, musulmanes, kurdes, syriaques et arabes, des femmes du monde entier participent à la vie du village.

Le village se compose de 30 maisons de différentes tailles, une école, une académie, un centre de santé, une cuisine communautaire, une aire de jeux pour les enfants, une petite boutique, une étable, deux piscines, un dépôt, un jardin avec 1400 arbres et une place de village.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici