PYD: l’Etat turc doit sortir d’Afrin

0
705
SYRIE / ROJAVA – Le Parti de l’union démocratique (PYD) a publié un communiqué à l’occasion du deuxième anniversaire de l’invasion du canton kurde d’Afrin par l’État turc et ses mercenaires. Le PYD a souligné que la solution de la crise en Syrie consiste pour l’État turc à se retirer des terres qu’il a occupées.
 
« Nous avons laissé derrière nous la deuxième année de l’invasion d’Afrin par l’État fasciste turc et ses mercenaires. L’invasion a provoqué le déplacement des milliers de personnes qui ont été forcées de quitter leurs maisons. Tout au long de cette occupation, l’État turc et ses mercenaires ont commis des crimes contre l’humanité, modifié la structure démographique de la région et violé toutes les lois et conventions internationales.
 
Alors qu’en Syrie, la guerre s’est approfondie au cours de ces 10 longues années de conflit, dans les régions du nord et de l’est de la Syrie, la sécurité et la paix ont été préservées, et le projet de l’Administration démocratique autonome basé sur la fraternité des peuples et la philosophie de la défense a été mise en œuvre, entraînant des changements et une nouvelle vie dans cette partie de la Syrie. Cette situation a clairement mis en colère certaines des parties impliquées dans cette guerre pour leurs propres intérêts.
 
En raison du succès de l’expérience de l’administration autonome, nos régions ont été la cible de ceux qui ont un doigt dans la crise syrienne, à commencer par l’État turc. En raison de notre résistance contre ceux qui ont créé la crise et la destruction, l’État turc a attaqué le nord et l’est de la Syrie.
 
Grâce à la mise en œuvre réussie du modèle d’administration autonome, Afrin était devenu le principal refuge des civils syriens fuyant la guerre dans leur région et que la population avait atteint 450 000 personnes avant les attaques de l’invasion turque. Le 20 janvier 2018, l’État turc a commencé ses attaques d’invasion voulant faire échouer l’expérience de la démocratie et la paix dans le nord et l’est de la Syrie. »
 
La résistance héroïque
 
« Cette résistance historique a éveillé l’esprit du Kurdistan et a créé une véritable solidarité dans les quatre parties du Kurdistan. La résistance contre l’État turc qui a utilisé toutes les armes techniques avancées ainsi que des milliers de mercenaires a duré 58 jours et a résonné dans le monde entier. »
 
Le PYD a une fois de plus condamné les violations et les crimes contre l’humanité perpétrés par la Turquie et a souligné avec force qu’ « il n’y a pas de solution pour servir le peuple syrien mais le retrait de l’État turc de tous les territoires qu’il a occupés, à commencer par Afrin.
 
Sur cette base, nous appelons l’ensemble de notre peuple, de nos composantes et de nos forces démocratiques à s’unir en remplissant leurs devoirs moraux et nationaux afin de faire face à tous les dangers créés par l’État turc et ses mercenaires et de veiller à ce que les envahisseurs partent. »
 
Le PYD a félicité les réfugiés et les personnes déplacées d’Afrin qui se sont installés à Shehba et continuent de mener leur résistance dans les camps. « Nous réitérons la promesse de résister jusqu’à ce que la libération d’Afrin soit achevée et que les gens puissent rentrer chez eux. Nous commémorons respectueusement nos héros des YPG et YPJ et tous ceux qui sont tombés martyrs lors des attaques d’occupation. La Résistance du siècle à Afrin est dans sa deuxième phase.
 
Nous saluons la résistance des Forces de libération d’Afrin (HRE) et avons réitéré que nous remporterons la victoire comme nous l’avions promis aux martyrs. »
 
ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici