Appel de Francfort : Pour une Internationale de la dignité

0
218

FRANCFORT – Une alliance internationaliste appelle à une manifestation à Francfort samedi. Leur devise est : « Rébellion de la dignité – Pour une Internationale de l’espoir et de la solidarité ».

La toute nouvelle « Alliance internationaliste de Francfort-Main » (IBF) appelle à participer à une manifestation le 29 février 2020 à Francfort. La manifestation a pour titre « Rébellion de la dignité – Pour une Internationale de l’espoir et de la solidarité » et est donc solidaire des luttes sociales et émancipatrices en cours dans le monde entier.

L’IBF a été lancé à la fin de 2019 par un certain nombre d’organisations de gauche et d’émancipation de Francfort-sur-le-Main et de ses environs. La motivation est de surmonter la fragmentation des organisations de gauche au niveau local et de renforcer une nouvelle synergie de solidarité avec les opprimés et les marginalisés au niveau local ainsi qu’avec les luttes de libération dans le monde entier. Les raisons en sont, entre autres, la résistance à Rojava contre l’occupation turque, le soulèvement au Chili qui dure depuis des mois, les soulèvements populaires en Iran, au Liban, en Irak et en Algérie, la grande grève à Francfort et enfin l’appel des zapatistes et de tous les autres groupes indigènes du Mexique à s’organiser. « Nous vivons une période de soulèvements, qui est liée à la crise approfondie de la modernité capitaliste. Avec la solidarité internationale, l’IBF est également dirigée avec véhémence contre le racisme, le colonialisme, le sexisme, l’exploitation et la destruction des moyens de subsistance et de la nature dans ce monde », explique le militant Ercan Ayboğa à propos de l’initiative.

En plus des militants kurdes, plusieurs groupes de gauche à Francfort et dans les environs – y compris des organisations ayant des liens avec le Chiapas, le Chili, la Colombie, l’Iran – sont impliqués. L’Alliance internationaliste Francfort devrait exister et fonctionner au-delà de la manifestation. « La manifestation est comprise comme la première action commune contre les meurtres racistes de la semaine dernière à Hanau, qui ont frappé très durement tous les antifascistes », déclare Ercan Ayboğa, qui fait partie du groupe de préparation :

« La manifestation devrait être vivante et colorée et refléter la variété des résistances des peuples du monde. Les luttes sociales et émancipatrices du monde devraient être thématisées individuellement par des discours divers. Outre un atelier Cacerolazo peu avant la démonstration, il y aura beaucoup de musique, pour laquelle une chorale se produira également, et de nombreuses affiches. Il y aura aussi beaucoup de chants ensemble ».

La manifestation est régionale, c’est pourquoi les militants et autres parties intéressées de la région Rhin-Main et au-delà sont invités. Le coup d’envoi est donné à 14 heures à la Bockenheimer Warte de Francfort. L’itinéraire passe par l’ambassade du Chili et la Villa néolibérale de Bonn et se termine au Römer.

ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici