Inhumation d’une victime kurde de l’attaque raciste d’Hanau

0
235

ALLEMAGNE – FRANCFORT – Ferhat Ünvar a été enterré à Hanau. Il était l’une des neuf jeunes qui ont été assassinés lors d’une attaque raciste par un Allemand le 19 février. Les funérailles de Mercedes Kierpacz, enceinte de deux enfants, ont eu lieu à Neuen Friedhof, à Offenbach.

Avant les funérailles, les proches ont rencontré d’autres personnes en deuil à l’école Heinrich Heine de Kesselstadt. Des fleurs ont été placées sur une table avec des photos du défunt.
 
Ensuite, les funérailles ont eu lieu dans le cimetière principal avec une forte affluence. Le maire de Hanau, Claus Kaminsky, a prononcé un discours. Dans de nouveaux discours, des mesures contre le fascisme croissant en Allemagne ont été demandées.
 
La mère d’Ünvar, Serpil Temiz, a déclaré que son fils était né et avait grandi en Allemagne, affirmant qu’il était chez lui ici. « Mon enfant est mort. Tout ce que je veux maintenant, c’est que lui et les autres ne soient pas morts en vain. J’ai d’autres enfants, il y a d’autres jeunes. Je ne veux pas qu’ils meurent à cause du racisme. Pour mon fils, ici c’était sa terre. C’était un Kurde, mais il se considérait comme un Allemand. A-t-il été assassiné par l’xénophobie ? Ce n’était pas un étranger. S’il vous plaît, plus aucun jeune ne devrait mourir. J’en ai vraiment très peur. Quelque chose doit prendre fin. »
 
Mercedes Kierpacz enterrée à Offenbach
 
D’autre part, les funérailles de Mercedes Kierpacz, 35 ans, mère de deux enfants et enceinte, ont également eu lieu aujourd’hui au Mülheim Hauptfriedhof à Offenbach. La mère de deux enfants a été abattue mercredi dernier avec quatre autres personnes dans un kiosque du quartier de Kesselstadt à Hanau. Plusieurs centaines de personnes ont participé aux funérailles. Des parents et amis ont dit au revoir à la femme d’origine rom polonaise, qui était également une citoyenne allemande.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici