Un candidat demandant la permission de chanter en kurde à la télévision turque suscite la fierté et la douleur

0
565
TURQUIE / BAKUR – Un candidat d’une émission de chansons demandant la permission de chanter dans sa langue maternelle, le kurde, a déclenché un large débat sur les réseaux sociaux en Turquie où la langue kurde a longtemps été interdite par l’État turc.
 
Hayri Kasaç, de la province kurde de Mardin, dans le sud-est de la Turquie, était sur scène pour «O Ses Turkiye», la version turque de l’émission The Voice – La Plus Belle Voix. Lors de ses précédentes apparitions dans «O Ses Turkiye», il avait chanté en turc.
 
Mais après avoir été éliminé de l’épisode de demi-finale de la série, diffusé vendredi, Kasaç a demandé au producteur Acun Ilicali s’il pouvait chanter une berceuse de 20 secondes pour sa mère – une demande approuvée par Ilicali.
 
« Ma mère a une plainte. Je demande toujours à ma mère sa réaction à mes chansons. Elle me dit: «Mon fils, je ne comprends pas tes chansons». Ma mère ne parle pas un seul mot turc. Elle n’arrêtait pas de demander pourquoi je ne chante pas en kurde. Avec votre permission, je veux chanter une courte berceuse de 20 secondes qu’elle me murmurait à l’oreille quand j’étais petit », a déclaré Kasaç dans l’émission.
 
Sa performance a ensuite reçu une réponse enthousiaste du public.
 
La vidéo a été largement partagée sur les réseaux sociaux. Certains ont lié la demande d’autorisation de Kasaç à la condition plus large de la langue kurde en Turquie – qui abrite des millions de Kurdes qui ont été privés de l’enseignement de leur langue maternelle et n’ont pas été autorisés à parler leur langue dans les lieux publics.
 
« J’espère qu’il ne sera pas nécessaire d’obtenir la permission de quiconque ou de plaider pour chanter une chanson kurde mais le faire librement », a déclaré l’utilisateur de Twitter Kemal Sukru.
 
L’utilisateur de Twitter Dogu Mert a décrit la nécessité pour quelqu’un de demander la permission de chanter en kurde dans une émission de télévision turque comme «étrange et douloureuse».
 
Ilhan Aslan, un autre utilisateur de Twitter, a félicité Kasaç pour avoir chanté en kurde.
 
« Vous n’êtes pas devenu le premier [dans le programme] mais vous avez gagné le cœur de tous les Kurdes en chantant en kurde », écrit- il.
 
Lors de son passage en tant qu’invité dans un programme d’actualité sur CNN Turk en 2011, on a demandé au producteur d’ « O Ses Turkiye » Ilicali, pourquoi les candidats ne sont pas vus chanter en kurde.
 
«Notre programme est axé sur le divertissement et il doit rester à l’écart des sujets controversés», ajoutant que les producteurs préfèrent «des candidats non controversés», a-t-il répondu.
 
Ce n’est pas la première fois qu’une chanson kurde est entendue au programme. En 2017, un clip d’un soldat kurde en uniforme militaire turc a été diffusé dans l’émission. Cependant, il n’était pas candidat à l’émission.
 
L’utilisation de la langue kurde à la télévision turque a suscité la controverse fin 2019 lorsque l’animatrice de télévision Muge Anli a été critiquée pour avoir coupé l’appel d’une femme qui parlait un dialecte kurde (zazaki) au téléphone lors d’une émission en direct. Elle a refusé de laisser la femme de dialoguer avec son invité au motif que son auditoire ne comprenait pas cette langue.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici