FEMMES. L’Iran a arrêté 36 militantes kurdes en 2019

0
175

IRAN / ROJHILAT – En 2019, au moins 36 militantes kurdes ont été arrêtées par les forces du régime de la République islamique d’Iran et sept d’entre elles ont été condamnés à la prison, déclare l’organisation des droits de l’Homme Hengaw.

Sur la base des statistiques enregistrées par Hengaw, au moins 36 militantes kurdes ont été arrêtées en 2019 pour des raisons politiques ou d’autres activités dans le domaine du droit civil. Il convient de souligner que seules les détentions sont incluses dans les statistiques pour lesquelles les noms ainsi que des preuves de la détention des femmes sont disponibles.

Arrestations par province:

Province du Kordestan: 16 détentions
province de l’Azerbaïdjan occidental: 10 détentions
Province de Kermanshah: 7 détentions
Province d’Ilam : 1 détention
Province de Lorestan : 1 détention
Province de Mazandaran: 1 détention

Informations statistiques (nom, verdict):

1. Sima Moradi, 9 mois de prison
2. Sahar Kazmi, 1 an et 8 mois de prison
3. Eran Rahpeyker, 3 ans
4. Meqbule Sukanwand, 1 an
5. Sheyda Nedjefyad, 5 ans
6. Mojhgan Kaweysi, 5 ans et 9 mois de prison
7. Zhaka Ismailpour, 3 mois de prison

Total des arrestations (nom, raison de l’arrestation) :

1. Sima Moradi, pour des raisons politiques
2. Zara Sharif Nejhad, pour des raisons politiques
3. Arezu Mireki, pour des raisons politiques
4. Somaya Weysmoradi, pour activités relatives au droit civil
5. Feshi, pour des activités de droit civil
6. Seyran Saidpour, pour des activités relatives au droit civil
7. Zara Mohamadi, pour des activités relatives au droit civil
8. Meqbule Sukanwand, pour des raisons politiques
9. Zoleykha Sadatnejhad, pour des raisons politiques
10. Sara Zahmatkesh, pour des activités relatives au droit civil
11. Mojdah Mardokhi, pour des activités relatives au droit civil
12. Dimen Fethi, pour des activités relatives au droit civil
13. Somaya Rozbeh en raison des activités dans le droit civil
14 Koyar Khishkar, pour des activités relatives au droit civil
15. Eran Rahpeyker, pour des raisons politiques
16. Hawzhin Sarmasti, pour des raisons politiques
17. Dunya Shali, pour des raisons politiques
18. Parwin Edawyi, pour des activités relatives au droit civil
19. Eran Hamzayi, raison inconnue
20. Zhaka Ismailpour, pour des raisons politiques
21. Kawsar Ismaili, pour des raisons politiques
22. Somaya Sakani, pour des raisons politiques
23. Sheyda Nedjefyad, pour des raisons politiques
24. Parisa Seyfi, pour des raisons politiques
25. Mahin Rezaq, pour des raisons politiques
26. Fatma Dawend, pour des raisons politiques
27. Ehtram Eqbali, pour des raisons politiques
28. Shima Ibrahimi, pour des raisons politiques
29. Mojhgan Kaweysi, pour des raisons politiques
30. Frishteh Cheraghi, pour des raisons politiques
31. Nadia Subhani, pour des raisons politiques
32. Anisa Cafarimore, pour des activités relatives au droit civil
33. Leyla Tirendaz, pour des raisons politiques
34. Mehsume Soleymani, pour des raisons politiques
35. Hadjer Ardesi, pour des raisons politiques
36. Sahar Kazmi, pour des raisons politiques

https://hengaw.net/de/news/2019-36-festnahmen-kurdischer-aktivistinnen-registriert

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici