ROJHILAT. Les Kurdes célèbrent le festival zoroastrien d’hiver

0
293
IRAN / ROJHILAT – Les Kurdes de nombreuses régions du Kurdistan se sont réunis vendredi dans le village de Hawraman (Houramane) Takht, dans l’ouest de l’Iran, pour le début de la traditionnelle fête d’hiver de Pir Shalyar – une cérémonie vieille de 700 ans associée au zoroastrisme.

02-02-2020 5
Les Pirs sont des lieux de pèlerinage dans la foi zoroastrienne – un ancien système de croyances qui est antérieur à tous les principaux monothéismes. Ses influences se retrouvent toujours dans les traditions kurdes, perses, yézidies et même hindoues, en particulier la fête du printemps Newroz.
02-02-2020 9
02-02-2020 8
02-02-2020 6
Dans la légende zoroastrienne, un homme nommé Pir Shalyar a guéri une princesse malade après que de nombreux médecins n’aient pas réussi à l’aider. Le père de la princesse a accepté de laisser Pir Shalyar épouser sa fille lors d’une cérémonie le 40ème jour d’hiver.
02-02-2020 7
La célébration se déroule sur une période de trois semaines durant lesquelles les Kurdes portent leurs habits traditionnels. La première semaine, les enfants distribuent des noix, annonçant aux gens que la cérémonie approche. 
02-02-2020 12
À l’aube du mercredi de la deuxième semaine, les enfants chantent des chansons depuis les toits de leurs maisons. Après le lever du soleil, on fait des sacrifices d’animaux. Le soir, les gens jouent du tambour daf et prient et réalisent des danses religieuses.
 
Le dernier jour de la célébration, du pain en forme de soleil est fait de blé et de noix et conduit au tombeau de Pir dans la province du Kurdistan iranien.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici