TURQUIE. Une maire kurde arrêtée par des policiers turcs avec une arme visant sa tête

0
1099
TURQUIE / BAKUR – Dans le cadre du génocide politique visant les Kurdes, la co-maire HDP de la municipalité de Sur, Filiz Buluttekin, a été arrêtée à son domicile tandis que la mairie a été perquisitionnée. Pendant sa détention, un des policiers turcs a mis son arme contre la tête de Buluttekin.
 
Le bâtiment de la municipalité de Sur a été perquisitionné par la police dans la matinée. Alors que la police a fermé le bâtiment de la municipalité, la co-maire municipal de Sur, district de Diyarbakir (Amed), Filiz Buluttekin, et les maisons d’Yilmaz Eken, membre de l’Assemblée municipale, ont été perquisitionnés dans la matinée.
 
Buluttekin et Eken ont été arrêtés après la perquisition et emmenés à la Direction de la sécurité de Diyarbakır.
 
La perquisition de la police à la mairie se poursuit.
 
La coprésidente du DBP, Saliha Aydeniz, a déclaré qu’un policier pointait son arme contre la tête de la co-maire de Sur, Filiz Buluttekin, alors qu’elle était arrêtée.
 
Aydeniz a déclaré sur Twitter: « Pendant qu’ils détenaient la co-maire de Sur #FilizBuluttekin, ils l’ont mise à terre et ont mis un pistolet sur sa tête. »
 
Aydeniz a ajouté: « Vous [AKP] n’avez pas gagné par les élections, vous essayez de vous venger de ce peuple, en vous prenant à ses élus. Vous devez savoir que vous ne pourrez jamais usurper la volonté de ce peuple. »

Depuis 19 août, 32 municipalités HDP ont été usurpées par le pouvoir turc qui y a nommés des administrateurs (kayyum).

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici