Deux récompenses pour Hevrin Xelef, politicienne kurde assassinée récemment

0
122
ITALIE – ROME – Deux prix ont été décernés en Italie à la politicienne kurde Hevrin Xelef, assassinée par des mercenaires liés à l’État turc au Rojava.
 
Hevrin Xelef a reçu le prix Margherita Troili décerné chaque année par la municipalité de Capua.
 
Le prix intitulé «Une femme pour les femmes» est remis en hommage la professeure Margherita Troili, une politicienne antifasciste et communiste qui a participé de manière partisane à la guerre de libération contre le fascisme en Italie.
 
L’avocate Hazal Koyuncuer a reçu le prix remis à Havrin Khalaf (Hevrin Xelef) lors de la cérémonie qui s’est tenue le 25 novembre.
 
Xelef s’est également vu décerner le prix de jeune militant 2019 par la Coalition italienne des droits et libertés.
 
La militante du mouvement des femmes kurdes, Zilan Diyar, a reçu le prix au nom de Xelef lors de la cérémonie du samedi 30 novembre.
 
Notant que Xelef méritait ce prix, Diyar a déclaré: « Ce prix encourage les femmes kurdes qui tentent de construire un nouveau système social grâce à leur lutte. »
 
Hevrin Xelef, coprésidente du parti l’Avenir de la Syrie, a été brutalement assassinée le 12 octobre par des mercenaires affiliés à l’armée turque. L’assassinat de Xelef a provoqué l’indignation à travers le monde.
 
Dans le prolongement de ces actions, l’annonce d’une campagne de signatures a été publiée dans le quotidien italien La Repubblica.
 
La campagne a été signée par 100 femmes, dont d’anciennes ministres, syndicalistes, journalistes, législatrices, militantes et maires.
 
Une réunion aura lieu à Trento le 16 décembre pour diffuser la campagne de signatures dans tout le pays. Les signatures collectées seront présentées aux tribunaux internationaux et nationaux pour exiger que la Turquie soit poursuivie pour crimes de guerre.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici