L’affaire du meurtre d’une fillette kurde va être portée devant la CEDH

0
742
TURQUIE – MARDIN – Il y a 24 ans, Fatma Erkan, une fillette kurde d’onze ans a été tuée par des soldats turcs à Midyat, un district de Mardin.
 
La Cour constitutionnelle turque (AYM) a rejeté la plainte concernant le meurtre d’Erkan.
 
L’Association des droits de l’Homme (İHD) avait déposé une plainte pénale en mai 2017 en saisissant la Cour constitutionnelle (AYM). L’AYM a rejeté la plainte pénale au bout de deux ans. Les avocats se préparent à porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).
 
Fatma Erkan a été tuée en 1995 par les soldats turcs qui ont prétendu que la fillette était une membre de la guérilla kurde [PKK] et qu’elle avait été tuée lors de combats. Pour donner de la crédibilité à leur mensonges, les soldats avaient posé un fusil d’assaut de type Kalachnikov à ses côtés et l’avait photographiée alors qu’elle était pied-nu et habillée d’une robe sur un jogging rose et une chemise manche courte… En réalité, au moment des faits, la fillette jouait avec ses amis près de sa maison.
 
Le cadavre de la fillette n’a jamais été rendu à sa famille qui a fuit la région après le drame.
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici