Crimes de guerre sans fin dans Afrin occupée

0
113
En raison des violations sans fin commises par l’armée d’occupation turque et ses mercenaires, la région d’Afrin est devenue un centre de torture pour les civils kurdes.
 
A Afrin, les mercenaires de l’occupation turque continuent de kidnapper des civils, les torturer et demander des rançons à leurs familles.
 
Une source locale d’Afrin a rapporté que les mercenaires turcs avaient kidnappé au cours des deux derniers jours plusieurs civils dans les villages d’Afrin. Les mercenaires du district Shiya ont enlevé la famille de Berem Abdou Kalou et Bakr Haidar et les ont emmenés vers une destination inconnue.
 
Les mercenaires ont commis des actes barbares contre les civils, dont Ali Habash. Ils ont kidnappé et torturé les civils et empêché leurs proches de les contacter.
 

Les mercenaires ont également enlevé des civils du village d’Araba, dans le district de Mobata, et ont demandé 150 000 livres syriennes pour leur libération. Il s’agissait d’Ali Hanif, Ferai Aref, Mustapha Shukri et Firas Aref.

Changement démographique 

Par ailleurs, l’occupation turque continue de déplacer de force les Kurdes d’Afrin pour les remplacer par des familles de mercenaires, en particulier dans le district de Shiya.

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici