La Turquie attaque la guérilla kurde en Irak sans que Bagdad et Erbil réagissent

0
735

KURDISTAN DU SUD / IRAK – Depuis plusieurs jours, l’armée turque a intensifié ses attaques contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans la région kurde de Qandil, dans le nord de l’Irak. Pour les Kurdes, ces attaques sont directement liées aux élections municipales d’Istanbul qui doivent avoir lieu 23 juin prochain.

Attaquer les Kurdes, à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières turques, est devenu une routine pour le pouvoir turc chaque fois qu’il sent son pouvoir menacé, notamment lors d’élections. En effet, le parti d’Erdogan a essuyé un revers historique aux dernières élections municipales du 31 mars 2019, perdant plusieurs grandes villes du pays, dont Istanbul. Même s’il a réussi à faire annuler les résultats pour Istanbul, rien ne dit que les nouvelles élections ne seront pas une gifle encore plus cinglante pour lui.

Le site d’information RFI rapporte que cette agression turque au Kurdistan d’Irak se fait sans que le gouvernement central de Bagdad et le gouvernement régional kurde (GRK ou KRG en anglais) critiquent vraiment cette incursion sur le sol irakien car la Turquie aurait promis d’aider à la reconstruction de l’Irak…

L’article de RFI est à lire ici

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici