TURQUIE; Il y a 47 ans, Deniz, Yusuf et Hüseyin furent exécutés

0
2001

TURQUIE – Il y a 47 ans, le 6 mai 1972, Deniz Gezmiş, Yusuf Aslan et Huseyin Inan, trois révolutionnaires turcs, furent pendus à Ankara.

Le procès de Deniz, Yusuf et Hüseyin avait commencé le 16 juillet 1971. Gezmiş et ses camarades ont été condamnés à mort le 9 octobre pour violation de l’article 146 du Code pénal turc, qui concerne les tentatives de « renversement de l’ordre constitutionnel ». Selon la procédure légale, une condamnation à mort doit être approuvée par le Parlement avant d’être transmise au Président de la République pour avis conforme définitif. En mars et avril 1972, la sentence a été présentée au Parlement et, dans les deux lectures, elle a été approuvée à une écrasante majorité.

 
Après avoir rejoint le Parti des travailleurs de Turquie (Türkiye Işçi Partisi), Gezmiş a étudié le droit à l’Université d’Istanbul en 1966. En 1968, il fonde l’Organisation des juristes révolutionnaires (Devrimci Hukukçular Kürulumu) et l’Union révolutionnaire des étudiants (Devrimci Öğrenci Birliği).
 
Il est devenu de plus en plus actif politiquement et a dirigé l’occupation organisée par les étudiants de l’Université d’Istanbul le 12 juin 1968. Après la fin forcée de l’occupation par la loi, il a mené des protestations contre l’arrivée de la 6e Flotte américaine à Istanbul. Deniz Gezmiş a été arrêté pour ces actions le 30 juillet 1968 et libéré le 20 octobre de la même année.
 
Alors qu’il s’engageait de plus en plus dans le Parti du Travail de Turquie et qu’il commençait à prôner une révolution démocratique nationale, ses idées commencèrent à circuler et à inspirer une base croissante d’étudiants révolutionnaires. Le 28 novembre 1968, il a été arrêté de nouveau après avoir protesté contre la visite de l’ambassadeur des États-Unis en Turquie, mais a été libéré par la suite. Le 16 mars 1969, il fut de nouveau arrêté pour avoir participé à des conflits armés de droite et de gauche et emprisonné jusqu’au 3 avril. Gezmiş a été arrêté de nouveau le 31 mai 1969. L’université a été temporairement fermée et Gezmiş a été blessé dans le conflit. Bien que Gezmiş soit sous surveillance, il s’est évadé de l’hôpital et s’est rendu dans des camps de l’Organisation de libération de la Palestine en Jordanie pour recevoir une formation de guérilla.
 
Le 4 mars 1971, Deniz Gezmiş et ses camarades ont enlevé quatre soldats américains de TUSLOG/The United States Logistics Group, dont le siège social se trouve à Balgat, Ankara. Après avoir libéré les otages, Yusuf Aslan et Deniz Gezmis ont été capturés près de Sivas à la suite d’une confrontation armée avec les forces de l’ordre.
 
Leur procès a débuté le 16 juillet 1971. Gezmiş a été condamné à mort le 9 octobre pour violation de l’article 146 du Code pénal turc, qui concerne les tentatives de « renversement de l’ordre constitutionnel ». Selon la procédure légale, une condamnation à mort doit être approuvée par le Parlement avant d’être transmise au Président de la République pour avis conforme définitif. En mars et avril 1972, la sentence a été présentée au Parlement et, dans les deux lectures, elle a été approuvée à une écrasante majorité.
 
Le 4 mai, le Président Cevdet Sunay, après avoir officiellement consulté le Ministre de la Justice et le Premier Ministre Nihat Erim, a refusé d’accorder la grâce à Gezmiş. Il a été exécuté par pendaison le 6 mai 1972 à la prison centrale d’Ankara avec Hüseyin Inan et Yusuf Aslan.
 
Aujourd’hui, Deniz Gezmiş, Yusuf Aslan, Huseyin Inan et de nombreux autres révolutionnaires sont commémorés dans plusieurs villes du pays.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici