PARIS : Des femmes anarchistes font un don au village de Jinwar

0
490
PARIS – Les femmes membres de l’Alternative Libertaire ont fait un don à Jinwar, le village de femmes du Rojava.
 
Hazal Karakus, activiste du Mouvement des femmes kurdes en France (TJK-F), a rendu visite aux femmes anarchistes sur leur invitation et leur a expliqué la raison pour laquelle le village des femmes de Jinwar avait été fondé et son fonctionnement.
 
LE VILLAGE DE JINWAR
 
Karakus a fait une présentation sur Jinwar, la jinéologie, Kobanê, le confédéralisme démocratique et les grèves de la faim en cours, puis a répondu aux questions des participantes. Karakus a reçu un chèque à être livré au village de Jinwar et a remercié l’Alternative libertaire au nom des femmes de Jinwar.
 
Le projet Jinwar a été lancé en 2016 par des institutions de femmes au Rojava, qui ont recherché des exemples de villages et d’espaces de vie féminins historiques et actuels, et ont démarré la construction du village.
 
Le 10 mars 2017, les fondations du village ont été posées. La construction de Jinwar a été achevée en 2018 et le village a été ouvert ses portes le 25 novembre 2018.
 
ALTERNATIVE LIBERTAIRE
 
L’Alternative Libertaire est une organisation anarchiste implantée en France et en Belgique.
 
Le journal mensuel de l’organisation sous le même nom avait partagé la photo d’une combattante des YPJ sur sa couverture avec le titre «Kurdistan-Révolution» avec des citations de l’ANF. L’organisation a également publié un livre intitulé «Kurdistan – Gouvernement autonome – Révolution» écrit par ses membres qui se sont rendus au Rojava.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici