PARIS : Attaque fasciste contre le centre kurde d’Arnouville

0
708
PARIS – Le Centre démocratique kurde d’Arnouville, dans le Val d’Oise, à 18 km au nord de Paris, a été saccagé dans la nuit dernière. On signale que les dégâts matériels sont considérables. Les Kurdes se rassemblent sur les lieux.
 
Cette attaque fasciste intervient 3 semaines après une autre attaque fasciste qui avait visé le restaurant kurde « Mala Bavo », au 173 rue Saint Denis, à Paris, appelant à un « génocide kurde total en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie » le 13 mars dernier.
 
Suite à l’attaque d’Arnouville, le Conseil démocratique kurde en France, a déclaré dans un communiqué :
 
« Dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 avril, les locaux de notre association CDK Arnouville (Val d’Oise) ont été visés par un acte de vandalisme. Des dommages considérables ont été constatés. Nous dénonçons et condamnons cette attaque qui a pour but de nous intimider dans cette période de forte résistance face à la répression de l’Etat turc. Les structures et commerces kurdes en France sont de plus en plus victimes de telles attaques commises manifestement par les réseaux fascistes turcs qui prolifèrent en Europe. Nous n’acceptons en aucun cas que la diaspora kurde en France souffre de cette répression. Nous soupçonnons très fortement les milieux fascistes turcs d’être responsables de cet acte de vandalisme. C’est pourquoi, nous appelons les autorités françaises à mettre tout en oeuvre pour identifier, juger et condamner les auteurs de cette attaque inadmissible. »
 
Les Kurdes et ceux qui soutiennent la cause kurde sont de plus en plus attaqués en France ces derniers temps. Des fascistes turcs ont fait annuler une réunion sur le Rojava qui était prévue à Châtillon-sur-Chalaronne, dans l’Ain, le vendredi 8 mars.
 
Jusqu’à présent, aucun coupable de ces agissements anti-kurdes n’a été inquiété en France. Ce qui renforce l’inquiétude des Kurdes qui craignent d’autres attaques fascistes sur le sol français.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici