Elections en Turquie : Les Kurdes ont fait perdre les grandes villes à Erdogan

0
3011

Selon les derniers résultats provisoires, le parti au pouvoir AKP a perdu les grandes ville turques, dont Istanbul, le fief d’Erdogan. (Ce matin, le président du YSK a donné les chiffres actualisés pour Istanbul et le candidat CHP a maintenant 28.000 voix d’avance sur AKP.)

On peut d’ores et déjà dire que le HDP a été le parti clé des élections municipales en Turquie. Son soutien aux candidats de l’opposition à Istanbul, Ankara, Izmir, Adana, Mersin, Antalya a été décisif dans la défaite de l’AKP dans ces villes. Ainsi, des millions d’électeurs kurdes du HDP ont voté en masse contre le parti d’Erogan, en faisant gagner le CHP qui leur a fait perdre Dersim pour les remercier…

Les régions kurdes ont voté pour le HDP 

Quand aux régions kurdes : Malgré les fraudes, les arrestations des militants et la censure électorale dans les médias turcs, le HDP a gagné environs une cinquantaine de municipalités, dont 3 villes métropolitaines (Diyarbakır, Van, Mardin) et 46 districts.

A Mus, 2 500 bulletins valides du HDP ont été annulés par le Conseil électoral turc (YSK) et l’agence étatique turc Anadolu a donné vainqueur le candidat AKP avec une avance de 538 voix. Le HDP a annoncé qu’ils feraient appel de cette décision.

A Sirnak, on a assisté à un vote en masse des militaires turcs qui ont fait basculer la ville martyre en faveur d’AKP. Mais, dans l’ensemble, les Kurdes ont dit, encore une fois, qu’ils allaient gérer leurs villes eux-mêmes et ont chassé les « kayyum » d’Erdogan de leurs villes.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assisesHatice Çevik, qui était également à la gare d’Ankara lors du massacre 

A Suruç, la candidate du HDP, Hatice Çevik a été élue co-maire. Elle avait perdu sa fille et la tante de sa fille dans le massacre de la gare d’Ankara le 10 octobre 2015. Elle a déclaré qu’ils allaient ériger un monument à la mémoire des jeunes massacrés à Suruç le 20 juillet 2015. Les massacres d’Ankara et Suruç ont été attribués à DAESH / ISIS.

Les candidates du HDP sauvent l’honneur des femmes

Pour finir, un mot pour les femmes élues maires hier : Il n’y a qu’une maire femme AKP – Fatma Şahin à Antep – et une maire femme CHP – Özlem Çerçioğlu à Aydin – alors que toutes les municipalités du HDP ont une femme et un homme comme co-maires. Ce qui signifie une cinquantaine de co-maires femmes HDP !

Images Jinnews et Evrensel

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici