« La communauté internationale doit rechercher la stabilité en Syrie »

0
507
RAQQA – Ibrahim Qaftan a déclaré que l’Etat turc devait s’abstenir d’aggraver la situation en Syrie et de déplacer son peuple, tandis qu’il a appelé la communauté internationale à rechercher la stabilité de la Syrie et de son intégrité territoriale, en particulier après la fin de DAECH.
Parallèlement au premier anniversaire de la fondation du parti Future Syrie, l’agence ANHA a rencontré le président du parti Future Syrie, Ibrahim Qaftan, qui a appelé la communauté internationale à rechercher la stabilité en Syrie.
 
Qaftan a déclaré : « La crise syrienne ne concerne pas seulement le peuple syrien, elle est également devenue une crise internationale. Le but de ce parti est de s’ouvrir à certains pays voisins comme l’Irak, la Turquie et d’autres, ainsi que le gouvernement syrien, d’avoir un rôle dans la rédaction de la nouvelle constitution syrienne, qui constitue le premier pas dans la résolution de la crise syrienne. En outre, l’État turc doit cesser d’aggraver la situation en Syrie et l’occupation d’Afrin et le déplacement de ses enfants sont une situation anormale d’une attaque d’un Etat contre un autre Etat ».
 
À la fin de son discours, Qaftan a demandé à la communauté internationale de rechercher la stabilité en Syrie, en particulier après la fin de Daech / ISIS et a jouté : « Nous espérons ne pas verser le sang des Syriens sur le sol syrien pour défendre les intérêts de la communauté internationale et les agendas étrangers. Nous nous adressons au peuple syrien dans son pays; ils doivent savoir que les États recherchent leurs intérêts; nous devons donc, en tant qu’enfants de Syrie, rechercher nos intérêts et éviter l’effusion du sang afin de préserver l’intégrité et l’unité de la Syrie. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici