TURQUIE : Le corps du prisonnier kurde enlevé et enterré par la police turque

0
160
TURQUIE – AMED – Le corps du prisonnier politique kurde Zülküf Gezen, qui a mis fin à ses jours pour protester contre l’isolement d’Öcalan, a été transféré et inhumé la nuit dernière par les autorités turques, pour empêcher le peuple kurde de lui rendre un hommage digne.
 
Le corps de Zülküf Gezen a été transféré hier soir de l’aéroport Atatürk d’Istanbul à Amed (Diyarbakir) à l’insu de sa famille, puis enterré. Le prisonnier politique avait mis fin à ses jours la nuit précédente dans la prison de Tekirdag, dans l’ouest de la Turquie, en signe de protestation contre l’isolement du dirigeant du PKK, Abdullah Öcalan. La députée du HDP, Ayşe Acar Başaran, a déclaré que le corps avait été enlevé par la police. Le HDP avait précédemment appelé à une forte participation aux funérailles prévues aujourd’hui.
 
Après le transfert à Amed, la famille du défunt a été informée que l’enterrement aurait lieu pendant la nuit. Les députés du HDP n’ont pas pu accéder à l’aéroport d’Amed, qui a été bloqué par des centaines de policiers et de véhicules blindés. La police a déclaré aux députés du HDP Pero Dündar, Musa Farisoğuları, Remziye Tosun, Nuran İmir, Feleknas Uca, Saliha Aydeniz et Ayşe Acar Başaran qu’ils ne participeraient pas aux obsèques.
 
Le cercueil a ensuite été emmené par la police au cimetière Yenikoy et enterré en présence de quelques proches. Les députés du HDP ont été violemment empêchés d’entrer dans le cimetière.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici