Londres : Trois Kurdes lancent une grève de la faim illimitée contre l’isolement

0
43
LONDRES – Trois activistes kurdes ont entamé une grève de la faim illimitée à Londres.
 
Nahide Zengin, Mehmet Sait Yılmaz et Ali Poyraz ont rejoint la grève de la faim initiée par la députée du HDP Hakkari, Leyla Güven, au centre démocratique kurde de Londres.
 
La gréviste de la faim, Nahide Zengin, a déclaré que le silence n’était pas une option dans ce processus de résistance historique, car il était incompatible avec l’humanité et qu’elle souhaitait jouer son rôle avant d’ajouter :
 
« Le peuple du Kurdistan n’a pas accepté cette captivité depuis le premier jour et ne l’accepte pas aujourd’hui. Leyla Güven a lancé l’action « Mettons fin à l’isolement, vainquons le fascisme et libérons Le leader ». Des militants à Hewlêr, au Pays de Galles, à Strasbourg, dans les prisons [de Turquie] sont en grève de la faim et des milliers de personnes descendent dans les rues du monde entier. Comme l’ont déclaré Leyla Güven et d’autres camarades le premier jour, rester silencieux à propos de l’isolement et de l’oppression n’est pas compatible avec l’humanité. »
 
Le silence ne peut être accepté
 
Mehmet Sait Yilmaz, un autre gréviste de la faim, a déclaré: « Cette résistance historique oblige tout le monde à rompre le silence. Chaque action contre le fascisme est importante, mais la grève de la faim est différente car votre corps s’efface de seconde en seconde. Nous avons salué la résistance à la grève de la faim menée dans de nombreuses régions du monde et dans des prisons pendant 128 jours et nous avons maintenant décidé que nous aussi faisions partie de cette résistance. »
 
Ali Poyraz a déclaré que l’isolement imposé au chef du peuple kurde, Abdullah Öcalan, ne visait pas que lui, car il s’inscrivait dans un plan plus vaste visant à détruire tous les aspects de la vie du peuple kurde.
 
« Nous reconnaissons que l’isolement à Imrali est un isolement social, a déclaré Poyraz, et que mettre fin à cette situation est la demande la plus démocratique et humanitaire qui soit. Il ne peut y avoir de demande la plus naturelle. Cependant, l’Etat turc fasciste dirigé par l’AKP-MHP a fait la sourde oreille à cette demande et poursuit l’attaque barbare contre toutes les forces opposées en Turquie. Ceux qui pensent que ces attaques détourneront le peuple kurde de leur lutte se trompent totalement et ils devraient à nouveau regarder l’histoire de la résistance. Nous n’accepterons jamais cet isolement, nous ne resterons pas silencieux. Nous continuerons notre résistance jusqu’à ce que l’isolement soit brisé. »
 
Chacun devrait jouer son rôle
 
Ibrahim Avcıl a lu une déclaration au nom des 27 institutions britanniques et kurdes de Grande-Bretagne réunies au sein des forces démocratiques britanniques. « Nous déclarons une fois de plus que nous soutenons la lutte juste et légitime des grévistes de la faim.
 
Nous voudrions rappeler à tout le monde qu’il est de notre responsabilité humanitaire d’écouter la voix de Leyla Güven et de milliers de prisonniers politiques en grève de la faim et de diffuser cette voix. »
 
Déclarant que la phase critique avait déjà été franchie et qu’on pouvait s’attendre à tout moment à des informations sur des décès ou des dommages irréversibles, Avcıl a déclaré que chacun devait jouer son rôle dans ce processus.
 
Avcıl a conclu qu’« en prenant conscience que chaque instant pouvait coûter très cher, nous aimerions dire au public que nous devons assumer pleinement notre responsabilité. »
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici