Sanandaj: Des militants kurdes convoqués & menacés à la veille du 8 mars & de Newroz

0
120
IRAN / ROJHILAT – Au cours des dernières semaines, de nombreux militants civils, politiques, syndicaux et féministes à Sanandaj (Sinê), parmi lesquels Simin Chaichi – poète et militante des droits des femmes, Seyyed Khaled Hosseini et Mozafar Salehania, militants syndicaux et membres du Comité de coordination pour la création d’organisations – ont été convoqués et interrogés par les agences de sécurité du régime iranien.
 
Selon des informations parvenues au Kurdistan Human Rights Network (KHRN), plusieurs militants ont été convoqués et interrogés sur leurs activités et sur la possibilité d’organiser des célébrations à l’occasion du 8 mars et de Nowruz (Newroz – le nouvel an kurde) à Sanandaj. Certains de ces militants ont également été menacés pour ne pas organiser ou même de participer à la cérémonie.
 
Le 1er mai, le 8 mars et le Nowruz sont les événements historiques exceptionnels qui se déroulent sous diverses formes à Sanandaj et dans les régions environnantes. Chaque année, avant et après la cérémonie, de nombreux militants kurdes sont convoqués, interrogés et même arrêtés afin d’empêcher la tenue de telles célébrations et événements.
 
Dans le même temps, le KHRN a été informé qu’un certain nombre de militants ont été interrogés sur leur liens avec des membres kurdes du Parti de l’unité nationale et à des militants kurdes arrêtés à Sanandaj ces derniers mois.
 
Depuis décembre, 20 Kurdes ont été arrêtés en lien avec ce parti ou les activités environnementales menées au Kurdistan. Jusqu’à présent, seuls deux de ces détenus ont été libérés sous caution mais les autres sont toujours en détention.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici