La cause kurde n’est pas un problème qui concerne seulement les Kurdes

0
913
« La cause kurde est un problème concernant tout le Moyen-Orient.
 
Elle concerne la paix et l’équilibre de cette région, elle concerne la paix et l’équilibre probablement du monde entier.
La cause kurde est le reflet d’un problème bien plus large, celui de la démocratie, celui de la liberté des peuples, celui de l’humanité, du sens de notre monde, ou l’être humain doit avoir plus de valeur que les contrats d’armement et les bénéfices pétroliers. »
 
Des médecins allemands, suisses et français ont rendu visite aux 14 militants kurdes à Strasbourg qui sont en grève de la faim depuis 77 jours pour demander la fin de l’isolement du leader du peuple kurde, Abdullah Öcalan.
 
La délégation, qui a visité chaque gréviste séparément, était composée des médecins suivants : Gerhardt Trabert, Alexandre Köroğlu, Bianca Winter, Serhed Sönmez, Gülnur Polat, Basravi Ali, Dersim Dağdeviren et Gule Atasoy.  
 
Tout d’abord, les médecins ont procédé à un bilan de santé pour tenter d’identifier les problèmes de santé de chaque militant. Après l’examen, les médecins ont publié un communiqué de presse appelant le Comité de la prévention de la torture (CPT) et le Conseil de l’Europe à agir pour les grévistes de la faim. (Via ANF)
 
Voici le témoignage d’Alexandre Koroğlu, après sa visite aux grévistes de la faim :
 
« Hier pour la seconde fois et à la demande de mes collègues de Strasbourg (avec d’autres médecins kurdes venus de Zurich et de Cologne ainsi que des collègues allemands), nous nous sommes rendus au chevet des Kurdes grévistes de la faim.
 
Au 76 eme jour de leur mouvement ils sont plus que déterminés. Ils sont impressionnants !
Ils ont le moral, ils sont courageux, ils passent leur temps à rassurer l’entourage sur leur motivation.
 
Toutefois la situation médicale se dégrade à grande vitesse depuis ma visite initiale du premier janvier dernier.
Ils ont perdu 10 a 15 kilos soit parfois 20 % de leur poids et malgré la surveillance attentive de l’équipe médicale et paramédicale, les problèmes surgissent nécessitant parfois de hospitalisations comme celle du vétéran Yuksel KOC dernièrement.
 
Troubles du rythme cardiaque, problèmes neurologiques, problèmes métaboliques, infections… tout ceci s’accumule et ils sont à tout moment sujets a une complication grave.
Tout ceci dans le silence assourdissant de l’Occident, et l’indifférence coupable des états qui ont le pouvoir de faire pression sur ceux qui ont la solution entre leurs mains…
 
Comme l’a signalé le docteur Bianca Winter venue d’Allemagne, si Mandela avait été soumis au même régime, nombres de voix se seraient soulevées et l’Europe ne serait pas restée silencieuse.
 
C’est triste
C’est malheureux
Comment les êtres humains peuvent rester insensibles à une telle souffrance, un tel sacrifice…
Comment la situation a t elle pu en arriver là ?
Comment les choses se sont débloquées au temps de Mandela ? Prise de Conscience de la jeunesse notamment
Engagement des groupes de rock et concerts géants…
 
Il est sur que la cause de l’apartheid avant quelque chose de plus « médiatique » que la cause kurde mais le sacrifice de tous ces jeunes gens pour nous débarrasser de l’immonde monstre DAECH n’est pas moins honorable.
 
Seulement ce sacrifice arrive à une époque où les grandes causes n’ont pas la même place, le chacun pour soi a pris la règle, l’égoïsme est devenu la norme, et l’on est plus concentrés sur nos vacances, nos prochaines soirées, notre prochain loisir que sur une cause humanitaire.
 
C’est à chacun d’élever nos enfants, d’informer nos proches pour que cela puisse changer.
 
C’est un travail harassant, c’est un travail de longue haleine, mais rien ne se fait sans effort.
 
La cause kurde n’est pas un problème concernant seulement les Kurdes.
La cause kurde est un problème concernant tout le Moyen-Orient.
 
Elle concerne la paix et l’équilibre de cette région, elle concerne la paix et l’équilibre probablement du monde entier.
La cause kurde est le reflet d’un problème bien plus large, celui de la démocratie, celui de la liberté des peuples, celui de l’humanité, du sens de notre monde, ou l’être humain doit avoir plus de valeur que les contrats d’armement et les bénéfices pétroliers. »
 
Alexandre KOROGLU, Cardiologue et Président de l’association Soleil Rouge France
03/03/2019.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici