La Turquie, l’Europe, le CPT et l’injustice institutionnalisée

0
75
A travers le monde, des centaines de prisonniers et activistes kurdes – dont la députée Leyla Guven depuis 96 jours – sont en grève de la faim illimitée contre l’isolement carcéral imposé au dirigeant kurde Abdullah Ocalan par la Turquie. Les grévistes exhortent le CPT et le Conseil de l’Europe à intervenir auprès de la Turquie pour mettre fin à cette situation illégale. Jusqu’à présent, ni le CPT (Comité pour la prévention de la torture), ni le Conseil de l’Europe n’ont réagi à ces grèves.
 
Dans le billet suivant, le journaliste kurde Maxime Azadi critique avec virulence l’inertie européenne qui peut coûter la vie aux grévistes de la faim.
 

A lire sur Mediapart

Image (ANF) : Le dimanche 10 février, les Kurdes vivant à Marseille manifestent pour attirer l’attention sur les revendications des grévistes de la faim.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici