L’état de santé de Leyla Guven a atteint un seuil critique

0
127
TURQUIE – AMED – Leyla Guven a commencé à avoir de sérieuses complications alors que sa grève de la faim dure depuis 89 jours. Guven ne peut pas marcher toute seule, a des crampes d’estomac et a de la difficulté à boire des boissons sucrées ou autres. Les professionnels de la santé avertissent que « des complications indésirables peuvent survenir ».
 
Les problèmes de santé de Leyla Guven, coprésidente du Congrès de la société démocratique (DTK) et députée du Parti démocratique des peuples (HDP) Hakkari, ont atteint des niveaux critiques au 89e jour de sa grève de la faim, alors qu’elle exige la fin de l’isolement imposé au dirigeant du peuple kurde Abdullah Ocalan.
 
Guven souffre d’une grave hypotension artérielle, de graves problèmes de fatigue et de sommeil, de crampes d’estomac et a de la difficulté à garder les boissons qu’elle boit. Sa sensibilité aux lumières et aux odeurs s’est accrue. Guven souffre de douleurs musculaires et ne peut pas marcher seule Elle a perdu 11,5 kilos à ce jour.
 
Des complications indésirables peuvent survenir
 
Ses médecins lui ont expliqué les raisons de ses douleurs musculaires et ont déclaré : « Dans les grèves de la faim, le corps décompose d’abord les glucides, puis la graisse, ce qui provoque la perte de poids initiale. Comme la grève de la faim continue, le corps commence à décomposer le tissu musculaire pour utiliser la protéine. Les douleurs musculaires de Mme Leyla Guven au 89e jour de sa grève de la faim suggèrent que la dégradation des protéines dans les muscles a commencé, ce qui signifie que sa santé pourrait changer radicalement en peu de temps et que des situations indésirables pourraient survenir. »
 
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici