TURQUIE: Demande du retrait de la réglementation sur les cartes de presse

0
672

TURQUIE – Istanbul – Dans une déclaration écrite le Conseil de la presse s’oppose aux dernières modifications apportées au règlement sur l’obtention des cartes de presse qui auront un impact négatif sur le droit des citoyens à l’information et sur la capacité des journalistes à faire leur travail librement.

Le Conseil a également déclaré que l’annulation des cartes de presse sera facilitée par le nouveau règlement. Les points saillants de la déclaration sont les suivants :

Une nouvelle réglementation peut entraîner des décisions arbitraires

* L’article 29 du nouveau règlement stipule que « le fait d’agir contre la sécurité nationale ou l’ordre public ou d’en faire une habitude » peut entraîner l’annulation de la carte de presse.

L’article, qui contient des expressions très ambiguës, peut conduire à des décisions arbitraires.

Les journalistes peuvent perdre leur carte de presse à cause de ce qu’ils écrivent

* L’article 6 stipule que pour obtenir une carte de presse, il ne faut pas être condamné pour certains délits.

Cela signifie que de nombreux journalistes qui ont été poursuivis en justice à cause de ce qu’ils ont écrit peuvent perdre leur carte de presse.

La représentation des associations professionnelles est limitée

* La nouvelle réglementation limite également la représentation des associations professionnelles au sein du conseil de la carte de presse.

Nous exigeons l’abandon de ce changement de réglementation, que nous considérons comme hautement antidémocratique.

Les associations de journalistes devraient émettre des cartes de presse, pas le gouvernement

La liberté de la presse est indispensable aux démocraties. Pour la liberté de la presse, les journalistes doivent pouvoir s’exprimer librement. Pour cela, les cartes de presse doivent être délivrées par une commission composée d’associations professionnelles et de syndicats. Si ce n’est pas le cas, ce règlement devrait être abrogé et une structure protégeant les journalistes, la liberté de la presse et la démocratie devrait être mise en place.

https://bianet.org/english/media/203665-press-council-press-cards-regulation-should-be-withdrawn

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici