Attaque turque contre Shengal : La communauté internationale crache sur les fantômes yézidis

0
933
Le jeudi 13 décembre, l’aviation turque a bombardé un village de Shengal et le camp de réfugiés kurdes de Makhmur, dans le nord de l’Irak tuant 4 civils kurdes à Makhmur.
 
Deux jours après l’attaque meurtrière turque – alors que le gouvernement irakien vient de la condamner pour a violation de l’intégrité territoriale de l’Irak – la communauté internationale ne s’est toujours pas exprimée.
 
Le silence de la communauté internationale montre son mépris des peuples opprimés qui sont les Kurdes et sa minorité religieuse yézidie qui ne s’est toujours pas remise du dernier génocide commis par Daesh en août 2014. Cette même communauté a accueilli en grand pompe Nadia Murad, survivante yézidie qui a pu être sauvée des mains de Daesh après des mois de captivité. Elle lui a même décerné le prix Nobel de la paix 2018…
 
Bien qu’on ne sache pas le nombre exacte de Yézidis tués par Daesh à Sinjar, on sait que plusieurs milliers de femmes et de fillettes yézidies et de jeunes garçons – enlevés par Daesh comme esclaves sexuelles ou comme soldats de Daesh – attendent toujours d’être sauvés.
 

Non seulement, la communauté internationale ne mène pas de travaux sérieux pour sauver ces esclaves, mais de plus, elle vient de cracher sur les fantômes yézidis qui errent à Sinjar par son silence devant la récente attaque turque contre Shengal. 

Image Kurdistan24

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici