Partis politiques de la Syrie du Nord : Nous ne permettrons pas l’invasion

0
725

SYRIE DU NORD – Les partis politiques de la Syrie du Nord ont dénoncé les menaces du président turc Recep Tayyip Erdogan contre le nord de la Syrie, appelant le peuple à les soutenir et déclarant qu’ils n’abandonneraient pas leurs terres.

Parti des travailleurs : « Notre peuple soutiendra les combattants »

Le Parti des travailleurs du Kurdistan a déclaré : « Le terroriste Erdogan menace une fois de plus d’attaquer l’est de l’Euphrate avec des excuses absurdes. Nous appelons tout notre peuple à se rallier à la déclaration de mobilisation de l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie. Nous pensons que notre peuple soutiendra les combattants YPG/YPJ jusqu’à la fin ».

Les verts : « Au fur et à mesure que Daesh tombe… »

Les Verts du Kurdistan ont mentionné la lutte des FDS contre l’organisation terroriste Daesh et ont ajouté qu’au moment où Daesh tombe, l’Etat turc se prépare à attaquer pour envahir la région nord syrienne.

« Nous n’abandonnerons pas nos terres »

La déclaration appelle le peuple à soutenir les forces démocratiques en ajoutant  : « Nous appelons la Coalition internationale de lutte contre le terrorisme à prendre clairement position contre les menaces de la Turquie et à déclarer les régions du nord et de l’est de la Syrie zone d’exclusion aérienne pour assurer la sécurité des personnes qui résistent et combattent le terrorisme ».

Al Partî : « Il veut exporter la crise à l’extérieur »

Al Partî Demokratî Kurdistanî-Sûriye (Parti démocratique syro-kurde) a déclaré : « Le régime fasciste d’Erdogan, qui prévoit d’attaquer sous prétexte de combattre le PKK qui a appelé plusieurs fois à la paix et à la démocratie, ne croit ni à la paix ni à la fraternité. La situation de la Turquie continue d’empirer, la livre turque continue de perdre de la valeur, les capitaux continuent de fuir à l’étranger. Cela pousse l’économie encore plus bas », a déclaré le communiqué et a ajouté : « Erdogan et l’AKP veulent répandre la crise en dehors des frontières ».

La déclaration appelle les partis et les forces kurdes à s’unir et à s’opposer à la sale guerre.

Hayat Al Tansiq : « Tout le monde sait qu’Erdogan soutient Daesh »

Hayat Al-Tansiq Al Wataniyya (Mouvement pour la transformation démocratique) a déclaré : « Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé la Syrie du Nord et de l’Est en utilisant la lutte contre le terrorisme comme excuse. Tout le monde sait que lui et son régime sont les plus grands partisans des terroristes dans le monde.

En tant que Hayat Al-Tansiq, nous condamnons les propos menaçants du président turc Erdogan. Tous ceux qui ont ressenti la douleur de la Syrie doivent savoir que l’État turc agit dans leur propre intérêt sur les terres syriennes. La réaction nécessaire contre ces menaces doit être mise en avant. Le gouvernement syrien doit agir de manière responsable et s’opposer à l’occupation de la Syrie que l’État turc envahisseur a menée dans une avidité sans fin. La meilleure solution dans cette situation est de construire un dialogue avec les forces sociales et politiques et de trouver une solution politique contre les menaces et les attaques de l’Etat turc. »

https://anfenglishmobile.com/rojava-northern-syria/northern-syrian-political-parties-we-won-t-allow-an-invasion-31376

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici