Les violences sexuelles imposées aux femmes d’Afrin

0
769
Demain, c’est 25 novembre, Journée mondiale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Les YPJ se battent et meurent tous les jours pour éliminer les violences faites aux femmes. Des milliers de personnes ont donné leur vie pour combattre Daesh, pour libérer les femmes des griffes de Daesh. Pendant ce temps, à Afrîn, les membres de l’armée turque tiennent des bordels où ils forcent les filles et femmes d’Afrîn à l’esclavage sexuel.
 
En parallèle à ces réseaux de prostitution, les mercenaires de la Turquie tuent leurs sœurs dans des « crimes d’honneur ». Les jeunes filles d’Afrîn sont kidnappées et violées par des mercenaires et puis sont forcées de se marier à leurs violeurs. Le mercenaire turc Abu Amsha viole impunément les femmes de ses combattants.
 
Cela ne se produit pas dans les territoires occupés par Daesh. Cela se produit dans les zones occupées et colonisées par la Turquie, membre de l’OTAN. Le silence sur ces crimes doit cesser. Cette violence contre les filles/femmes doit cesser. Afrîn était sûre pour les filles/femmes avant l’occupation turque. Maintenant, c’est l’enfer.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici