La Turquie admet avoir pillé les olives d’Afrin

0
758
TURQUIE – ANKARA – Un ministre du régime turc de l’AKP a admis qu’il cherchait à générer des revenus d’Afrin.
 
Le gouvernement turc a finalement avoué le pillage perpétré par le gouvernement turc et les mercenaires de l’armée syrienne libre (ASL) à Afrin, un sujet que le HDP (Parti démocratique des peuples) a récemment mis à l’ordre du jour avec insistance.
 
La réponse du ministre turc de l’Agriculture et des Forêts, Bekir Pakdemirli, à ce sujet constitue un aveu du pillage des olives d’Afrin. Le ministre a confirmé les allégations selon lesquelles les olives d’Afrin seraient pillées par des gangs de l’ASL, puis vendues à la Turquie.
 
Répondant aux questions des députés du HDP lors de la réunion de la Commission du plan et du budget, le ministre a déclaré :
 
« Le problème à d’Afrin est le suivant : en tant que gouvernement de l’AKP, nous ne voulons pas que le PKK [la guérilla kurde] tire des revenus à Afrin, et nous sommes stricts à ce sujet. Dans les régions sous notre contrôle, nous voulons que les revenus nous soient transmis. Pour cette raison, les Coopératives de Crédit Agricole se sont vu confier une tâche de 5 mille tonnes. À cette fin, les portes ont été ouvertes le 8 [octobre ou novembre ?] et 600 tonnes de produits sont entrés depuis. »
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici