AccueilFemmesJustice pour les femmes comme base d'une Syrie libre & démocratique

Justice pour les femmes comme base d’une Syrie libre & démocratique

ROJAVA – QAMISHLO – La responsable de l’organe exécutif du Conseil démocratique syrien (DDC), Elham Ahmed a souligné la nécessité d’organiser une conférence sur la justice pour les femmes et l’importance du rôle des femmes dans cette étape que traverse actuellement la Syrie. Elle a déclaré que cette mesure vise à protéger les droits et à lutter contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes en Syrie.
 
La deuxième conférence du Conseil de la justice pour les femmes dans la région d’al-Jazzera (Cizirê) se poursuit au centre Aram Tikran, où Elham Ahmed a fait une déclaration.
 
Dans son discours, Elham Ahmed a félicité le Conseil sur la justice pour les femmes après un travail considérable dans le cadre de la justice sociale de la société, en particulier les femmes dans toutes les institutions de l’administration autonome, et ce que les femmes ont fait au Rojava et dans le nord-est du pays, surtout après la libération, qui est un modèle dans toutes les régions du monde.
 
Elham Ahmed a évoqué le rôle des femmes après avoir organisé et géré leur travail de manière intensive et comment transférer leur expérience en matière d’organisation après l’injustice qu’elles ont subie par les gangs armés et les mercenaires et a poursuivi : « Elles ont voulu défendre et réaliser la justice sociale par leur travail par la formation et la sensibilisation dans le domaine social et la participation à tous les domaines de la vie. »
 
Elham Ahmed a souligné que la convocation de la conférence en ce moment avait un rôle important, car l’étape dans la situation actuelle est de parler de la nouvelle constitution de la Syrie et a déclaré : « Il est regrettable, cependant, qu’il n’y aie aucune représentation des femmes dans le comité et les négociations. En d’autres termes, lorsque ce processus commence, les femmes n’ont pas un rôle suffisant et, par conséquent, les lois qui ne sont pas équitables pour le régime et l’opposition. La situation est dangereuse pour les femmes. Tous les systèmes consolident leur culture et leur système autoritaire, contrairement à ce qui se passe au Rojava et dans le nord-est de la Syrie
 
Dans cette conférence, nous devrions discuter de la situation des femmes à Afrin, de à quoi elles sont exposées par les mercenaires turcs, ainsi que de la situation des femmes dans toutes les régions syriennes sous le contrôle du régime, des violations et des migrations dont elles sont victimes.
 
Cette conférence est une étape importante pour que les femmes soient indépendantes dans leurs décisions dans le domaine de la justice et nous sommes confiantes que la conférence aboutira à des décisions importantes qui intéresseront la société entière et atteindront un niveau de conscience pour construire une société libre et démocratique selon les principes de la nation démocratique. »
 
Via ANHA
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici